Nous contacter

Eder, l’Africain qui a offert un Euro au Portugal !

Publié

le

eder portugal

On vous le disait au début de l’Euro, avec pas moins de 43 joueurs d’origine africaine répartis dans 11 sélections participant à la compétition européenne, l’Afrique a marqué de son emprunte cette édition 2016 disputée en France. Comme un symbole, face à l’équipe la plus africaine du tournoi, c’est le Portugais Eder, né en Guinée-Bissau en Afrique de l’Ouest, qui a offert le premier titre de son histoire à la Seleçao. Portrait de ce robuste attaquant africain qui a mis KO la France !

Moqué pour son style peu académique et très souvent taillé dans son propre pays, Eder est entré dans la légende du football portugais en crucifiant la France en finale de « son » Euro 2016. L’attaquant de 28 ans, concurrent de Yassine Benzia à Lille, a assommé les Bleus d’une frappe croisée à ras de terre aussi puissante qu’inattendue au bout des prolongations. Eder, ce héros africain sorti de nulle part !

Comme beaucoup de joueurs portugais originaires d’Afrique (au nombre de 7), l’attaquant Eder est né dans la ville de Bissau en Guinée-Bissau, une ancienne colonie portugaise devenue indépendante en 1974 après 95 ans de colonisation.

Eder but finale portugal

A l’instar des Cap-verdiens ou Angolais d’origine comme Nani ou William Carvalho, Eder a rejoint très tôt durant son enfance le Portugal où il a effectué l’essentiel de sa carrière. De son nom complet Éderzito António Macedo Lopes le puissant attaquant d’1m88 a débuté à l’Academica Coimbra avant de se révéler au Sporting Braga. Passé sans succès par la Premier League à Swansea, Eder a été prêté l’hiver dernier puis définitivement transféré à Lille moyennant 4,5 millions d’euros.

Retenu par Paulo Bento en sélection en 2012, il connaitra des débuts difficiles avec la Seleçao où son style de jeu pas assez technique a du mal à cohabiter avec les Cristiano Ronaldo ou Qaresma. Décevant lors du Mondial 2014 où sa maladresse provoque la colère des fans portugais, l’attaquant de pointe doit sa place en sélection à la pénurie de buteur dont souffre la sélection portugaise orpheline de buteur racé comme Pauleta.

Convoqué à l’Euro dans un simple rôle de joker Eder n’aura obtenu qu’un temps de jeu famélique de 13 petites minutes avant cette finale : 6 minutes face à l’Islande puis 7 minutes face à l’Autriche lors du premier tour. Sans la blessure de Cristiano Ronaldo, sorti dès la 25ème minute, il n’aurait peut-être jamais effectué son entrée en jeu au Stade de France dans cette finale.

But Eder (por) - William Carvalho (por)

Malgré un faible ratio de 4 buts inscrits en 29 sélections, Eder, qui a dû attendre sa 18ème cape pour marquer son premier but, n’a jamais perdu espoir. « Depuis que Fernando Santos m’a convoqué, j’ai tout donné et je suis très content de ce que nous avons réalisé« , a réagi le buteur dimanche après la finale. « Je savais que mon heure allait sonner quand j’ai été convoqué. J’avais une grande confiance, je savais qu’un moment comme celui-ci pouvait arriver.« 

A l’instar d’un Chérif Oudjani avec l’Algérie en finale de la CAN 1990, Eder a marqué le but de sa vie et offert le premier titre majeur au Portugal. Comme la légende Eusébio, venu lui aussi d’Afrique, Eder a gagné le respect de toute une nation qui le considère désormais comme un sauveur pour l’éternité. Un sacré destin !

Les commentateurs portugais en folie sur le but d’Eder !

Yassin Benarbia, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.