Nous contacter

Actualités

Elim. CDM 2022 : Le classement FIFA de janvier inéquitable et non fiable

Publié

le

Tirage Mondial 2022

Le tirage au sort du dernier tour qualificatif en Coupe du Monde 2022 de la zone Afrique se tiendra entre le 22 et 26 janvier prochains. La Confédération africaine de football (CAF) n’a pas confirmé la composante des Chapeaux actuels. Beaucoup spéculent et pensent qu’ils pourraient changer d’ici la date en question. Toutefois, considérer le classement FIFA de janvier pour ré-établir les deux pots ne semble peu probable voire impossible. On vous explique pourquoi.

Les spéculations repartent de plus belle. Après avoir évoqué un changement de mode de qualification en pensant que la CAF allait opter pour un match sec au lieu du mode classique en “aller – retour” sous pression égyptienne, certaines parties déversent toujours dans les théories du complot.

Les matchs de la Coupe Arabe comptabilisés

En effet, la possibilité de considérer le ranking FIFA de janvier au lieu de celui novembre établi après la fin des éliminatoires fait surface. Toutefois, il faut savoir que le classement de l’instance mondiale va prendre en compte les points gagnés lors de la Coupe Arabe FIFA 2021 au Qatar. Sous l’égide de la FIFA, la compétition se déroulera en dehors des fenêtres internationales ordinaires.

Ainsi, les matchs seront comptabilisés et considérés sur les bases de rencontres amicales. Des éventuels mondialistes, à savoir le Maroc, la Tunisie et l’Algérie ainsi que l’Egypte, prennent part à ce tournoi. Les 3 premiers figurent dans le ‘’chapeau I‘’ en compagnie du Sénégal au terme de la phase de groupes des éliminatoires. Par contre, les camardes de Mohamed Salah (1449.51 points) peuvent grignoter des points et se rapprocher du Nigéria, 5e meilleur nation CAF avec 1478.78 unités.

Le Nigéria s’en plaint déjà 

Mathématiquement, s’ils font un bon parcours en Coupe Arabe en plus d’un premier tour abouti lors de la CAN-2021 au Cameroun, les Pharaons peuvent refaire le retard sur les Super Eagles. Ce cas de figure est avantageux pour les Egyptiens et inéquitable pour les Nigérians qui ne peuvent pas jouer à l’international avant la CAN. D’ailleurs, ils ont déjà saisi la FIFA à ce propos.

De ce fait, il est clair que cela faussera l’éthique et ne manquera pas de susciter les réactions. En effet, le Nigeria pourrait pas perdre sa place dans le « niveau I » en faveur de l’Egypte juste parce qu’elle ne jouera pas une épreuve spécifiques aux nations arabes. C’est aussi le cas pour le Mali, le Ghana, la RD Congo et le Cameroun non-concernés par le rendez-vous qatari. La somme de tous ces éléments laisse grandement penser que c’est le classement de novembre qui sera pris en compte lors du tirage au sort de… janvier.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.