Nous contacter

#Team DZ

Emir Cup : Un duel Bounedjah-Brahimi en finale

Publié

le

brahimi bounedjah

La finale de l’Émir Cup se jouera ce vendredi et opposera Al Sadd à Al Rayyan au stade Al-Thumama, un des 8 joyaux qui abritera la Coupe du Monde 2022. L’occasion de voir deux Algériens s’illustrer, Baghdad Bounedjah et Yacine Brahimi, sous les yeux de Djamel Belmadi qui se trouve également à Doha.

Respectivement 1er et 6ème du classement, Al Sadd et Al Rayyan s’affrontent ce vendredi (17h, algérienne) pour la grande finale de l’Emir Cup. Réunissant tous les clubs de première et deuxième division, cette compétition est la plus grosse coupe organisée au Qatar. Pour se hisser en finale, les coéquipiers de Baghdad Bounedjah ont battu Al Arabi SC (3-0) en demi-finale alors que les compères de Yacine Brahimi se sont dépatouillés d’Al Duhail (1-2). Deux rencontres qui ont vu les Fennecs s’illustrer par une réalisation chacun. Survolant le championnat depuis le début de saison, Al Zaeem part logiquement favori mais le mercato estival d’Al Rayyan (Nzonzi, James Rodriguez) pourrait également peser dans la balance.

Bounedjah en feu, Brahimi dans le dur

Quel début de saison pour Baghdad Bounedjah ! L’ancien Harrachi réalise des performances tonitruantes sur ses dernières sorties. Auteur de huit buts et deux passes décisives en six rencontres, l’Algérien est le meilleur buteur de la Qatar Stars League à égalité avec Michael Olunga, avant-centre d’Al Duhail. De retour en club après un très bon match au Niger (0-4), le natif d’Oran a inscrit un doublé face à Al Gharafa. Ce vendredi, le Fennec aura l’occasion de remporter un trophée supplémentaire avec le club qatari qu’il a rejoint en 2015. À noter qu’en cas d’hypothétique triplé, le numéro 11 pourrait également glané le titre de meilleur buteur de la compétition.

L’ambiance n’est pas tout à fait la même pour Yacine Brahimi à Al Rayyan. Auteur d’une deuxième année en demi-teinte après avoir terminé meilleur buteur du championnat lors de son premier exercice (15 buts), l’Algérien qui perçoit un salaire mirifique (6,5 millions d’euros annuels) peine à retrouver la plénitude de ses moyens en ce début de saison qatari. Avec seulement deux buts sur pénalty et n’étant pas transcendant lors des rencontres, l’Algérien n’a, de nouveau, pas été convoqué par Djamel Belmadi pour le quatrième rassemblement consécutif. « Il est important et on le suit toujours. Il aura encore des choses à donner pour l’Équipe nationale » a néanmoins déclaré l’ancien coach d’Al Duhail lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match face au Niger (6-1). Une rencontre face à Al Sadd, qui plus est en finale, pourrait peut-être aider le joueur africain BBC 2014 à revenir dans les plans du sélectionneur national qui sera justement au stade Al-Thumama de Doha pour suivre cette affiche ? En cas de succès, l’ex-Rennais remporterait-là son premier trophée collectif avec Al Rayyan.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.