Nous contacter

Equipe Nationale

EN: Faut-il s’inquiéter pour M’Bolhi ?

Publié

le

Mbolhi avant

Depuis près de 12 ans, il est le gardien numéro 1 de l’Équipe nationale. D’ailleurs, il est le 2ème joueur le plus capé de tous les temps (87 matchs/36 clean sheets) derrière le centenaire et légendaire Lakhdar Belloumi. Aucun portier n’a pu destituer Raïs M’Bolhi (bientôt 36 ans) de son poste. Hors sélection, il n’a pas eu la carrière qu’on lui prédisait. Même quand il était au top de sa forme. Ses prestations avec El-Khadra ont -la plupart du temps- été remarquables. Même quand il ne présentait pas de certitudes en club. Et c’est le cas depuis le début de la saison avec Al-Ettifaq FC où il évolue depuis janvier 2018.

Après une Coupe Arabe FIFA 2021 aboutie avec l’EN A’ au terme de laquelle il a triomphé en décrochant le Gants d’Or (Meilleur gardien du tournoi), M’Bolhi a vécu, comme ses compatriotes, une CAN-2021 compliquée avec une élimination précoce et 4 buts concédés en 3 rencontres.

Pas de quoi remettre son mérite d’être le dernier rempart de l’Algérie cela dit. L’ex U17 de l’équipe de France n’a pas commis de bourde ou autre. Les fois où il a dû craquer, il ne pouvait pas faire grand-chose. Néanmoins, on parle là de confiance et de perméabilité. Avec Al-Ettifaq FC, dont le contrat expire en juin prochain, il n’a pu totaliser que 4 cleans sheets depuis l’entame de l’exercice 2021-2022 en allant chercher le ballon au fond à 33 reprises. Et ce en 19 apparitions championnat et Coupe du Roi confondus.

Plus rassurant en sélection

M’Bolhi concède près de 2 buts/match. Ce n’est pas fait pour lui donner de la sérénité et le sentiment d’être infranchissable. Ceux-là sont deux éléments importants pour un gardien. Parallèlement, avec les Fennecs, il a pu garder sa cage inviolée à 7 reprises sur ses 11 dernières capes. Une stat’ loin d’être négligeable. Aux yeux de Djamel Belmadi, il est indéboulonnable dans le onze. Aussi, depuis ses débuts internationaux, il a compilé 37 clean sheets soit 41% des matchs avec 0 but encaissé.

Même en amical et quand il était au top de sa forme, son “concurrent” Alexandre Oukidja, convoqué pour 12 stages hors CAN-2019 et 2021, n’a jamais eu du temps de jeu au détriment de l’ancien sociétaire du Stade Rennais FC. Aujourd’hui, le Messin ne compte que 6 apparitions avec la tunique Dz en 33 présences sur feuille de match. La suprématie de M’Bolhi n’est donc pas sujette à interrogation.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.