Nous contacter

Sélection A

Côte d’Ivoire – Algérie : Les retrouvailles !

Publié

le

La Côte d’Ivoire recevra ce jeudi à 18h (17h heure algérienne) l’Algérie pour l’avant-dernier ¼ de finale de la CAN 2019. Le match aura lieu à Suez, ville située à 2h de route du Caire. Mardi dernier, les Éléphants y avaient battu le Mali en huitième de finale. Pour l’Algérie ce déplacement constitue une première dans la compétition car les Verts n’avaient jusqu’à présent joué qu’au Caire. L’horaire de la rencontre risque aussi d’éprouver les organismes mais les supporters venus en nombre devraient aider au surpassement. La dernière fois que les Verts avaient rencontré la Côte d’Ivoire c’était en 2015 et déjà en ¼ de finale d’une CAN. Les protégés de Renard avaient battu l’Algérie de Gourcuff par 3 buts à 1. Ce jeudi le match aura un goût de revanche…



Le bilan des confrontations en CAN donne un léger avantage à la Côte d’Ivoire. Sur les 7 rencontres, les Éléphants l’ont remporté à 3 reprises contre 2 défaites et 2 nuls. En 2015, en Guinée Équatoriale, l’Algérie était favorite de la compétition. Forts du très bon huitième de finale de Coupe du Monde face à l’Allemagne, les Verts avaient les armes pour séduire et remporter la Graal. C’était sans compter sur l’expérimenté coach de la Côte d’Ivoire, Hervé Renard, qui avait trouvé les moyens tactiques de répondre aux offensives des talentueux algériens. Le résultat est connu de tous, les Éléphants ont battus l’Algérie et ont filé vers le sacre continental. Depuis, les deux sélections ont vécu une certaine instabilité. Même si les fennecs ont battu tous les records avec Rajevac, Leekens, Alkaraz et Madjer, les ivoiriens n’ont pas réussi l’après Renard. Dussuyer, Wilmotz et depuis novembre 2017 Ibrahim Kamara ont essayé de repartir de l’avant avec des résultats mitigés.

Les sélectionneurs ne sont plus les mêmes et depuis longtemps. Si Renard est toujours en Afrique, Christian Gourcuff est très (trop ?) vite retourné en Europe. Ainsi, il y a 4 ans, Serge Aurier, Gradel ou encore Serey Dié affrontaient déjà Mahrez, M’Bolhi ou encore Aissa Mandi. Le ¼ de finale de ce jeudi scelleront donc les retrouvailles. Outre ces expérimentés, les deux effectifs comportent aussi de jeunes talents prêts à prendre la relève tels que Bennacer ou Pepe. Et à moins d’une grosse surprise, Kamara et Belmadi devraient reconduire les mêmes XI qui ont jusque-là réussi à relever les défis. Car même s’ils ont perdu en poule face au Maroc, les Éléphants demeurent solides et n’ont encaissé que 2 buts (6 buts marqués). Mais avec 23 participations et 2 titres, la Côte d’Ivoire a clairement l’expérience de ce genre de rencontres.

Belmadi semble avoir trouvé la bonne formule qui permet à l’Algérie de passer en peu de temps d’une équipe sans âme à un favori (manach malh :-)). La bonne préparation (à l’ombre des regards), des choix forts et la discipline de groupe ont aidé les Verts à retrouver des certitudes. Avec 9 buts marqués et 0 encaissé, les poulains de Belmadi ont réalisé un parcours sans faute.

Pour ce classique, l’Algérie qui jouera en vert et la Côte d’Ivoire en orange, essaieront de frapper un grand coup sur la scène continentale. Outre la qualification aux demi-finales de la CAN, les 11ème (Côte d’Ivoire) et 12ème nations africaines espèrent retrouver l’aura perdue il y a peu. Même si les fennecs ont déjà prouvé qu’ils étaient sur la bonne voie, l’enjeu de ces retrouvailles est bel et bien de ne pas casser la dynamique. Malheur au vaincu !

Khelifa Samir, La Gazette Du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 PF

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.