Nous contacter

Sélection A

EN : Gourcuff-Raouraoua, la réunion a duré … 7 minutes !

Publié

le

Comme il fallait s’y attendre, la modalité de la résiliation du contrat de Christian Gourcuff a été expédiée ce dimanche matin comme une lettre à la poste. La réunion, attendue, entre Mohamed Raouraoua et le désormais ex-sélectionneur des Verts n’aura durée que…7 petites minutes. La messe étant dite, le président de la FAF a orienté le Français vers le secrétaire de la fédération pour la signature de l’accord de résiliation. Ensuite, direction l’aéroport…merci, au revoir ! 

C’est désormais officiel, Christian Gourcuff n’est plus l’entraîneur des Verts. Alors que des bruits de couloirs faisant état d’une éventuelle reconduction du Breton, couraient ces derniers jours, la FAF, à sa tête Mohamed Raouraoua, ne s’est même pas posé la question de savoir si il fallait retenir Gourcuff.

Prévue depuis le retour des Verts d’Addis Abeba, la rencontre entre Mohamed Raouraoua et Christian Gourcuff n’a durée que 7 petites minutes. Le président de la FAF y a mis fin aussitôt, comme pour dire au français qu’il n’y a plus rien à se dire. Après les salamalecs d’usage, Raouraoua a voulu surtout confirmer les propos de Christian Gourcuff au Télégramme où il avait fait part de ses intentions de quitter les Verts sous prétexte qu’il n’adhère pas « au projet de la FAF« , rajoutant « On ne va quand même pas retenir un entraîneur contre son gré« . Des propos que ce dernier a assumé et réitéré devant son « boss« . C’est ce que Raouraoua voulait savoir.

Un divorce expéditif et traumatisant

« A la FAF, on n’a pas pour tradition de retenir les entraîneurs contre leur gré » lui rappellera Raouraoua visiblement remonté par ces déclarations à un simple journal régional français. Après quoi, il a orienté son interlocuteur vers le secrétaire général de la FAF Nadir Bouzenad pour signer la résiliation du contrat.

Christian Gourcuff a ainsi été raccompagné dans l’après-midi au salon d’honneur de l’aéroport international d’où il a pris un vol sans retour pour Paris. Comme pour dire, là aussi, que la FAF a pour tradition d’être bon hôte. Dans la foulée, la FAF a pondu un communiqué minimaliste dans lequel elle officialise la séparation à l’amiable et annonce que Nabil Neghiz assurera l’intérim jusqu’à la nomination d’un nouveau sélectionneur.

depart gourcuff aeroportTriste image : la dernière photo de Christian Gourcuff au salon d’honneur de l’aéroport d’Alger avant son départ définitif en France !

Curieusement, Yazid Mansouri, premier assistant sous l’ère Gourcuff de l’aveu de celui-ci, n’a pas été cité dans le communiqué. A comprendre peut-être qu’il n’est plus en poste, lui aussi, à moins qu’il ne conserve uniquement son poste « fantomatique » au sein du bureau fédéral de la FAF. La sortie de Gourcuff se fera donc par la petite porte, en silence, sans la moindre déclaration, laissant derrière lui un goût amer et sans doute même des traces indélébiles. Au suivant !

Nabil Boughanem, la Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.