Nous contacter

A La Une

FAF: C’est la crise !

Publié

le

amara zetchi

L’équipe nationale traverse une sacrée turbulence avec l’élimination prématurée de la CAN-2021 au Cameroun. Cette sortie précoce accentue la crise financière dont souffre la Fédération algérienne de football (FAF). L’instance se contentera de 600.000 euros de prime de participation . Des bribes à ce niveau.

Les 5 millions de dollars obtenus après le sacre lors de la Coupe Arabe FIFA 2021 au Qatar ont quelque peu colmaté le trou économique. Mais ils ont servi à couvrir certains arriérés importants. Aujourd’hui, on apprend que les différents staffs des équipes nationales n’ont pas perçu les trois dernières mensualités.

Bien évidemment, ce n’est pas la meilleure façon de motiver les “employés” lorsqu’on aborde des échéances importantes. Notamment une Coupe d’Afrique des nations. On ne va pas dire que Belmadi et son équipe étaient obnubilés par cet aspect. Toutefois, ce genre de circonstances peu réjouissantes peut impacter, d’une manière ou d’une autre, sur les résultats.

Marketing négligé et image inexploitée

Plus que jamais, l’EN avait besoin d’aller loin dans l’épreuve afin de s’assurer d’un maximum de rentrée d’argent pour la structure footballistique qui ne dispose pas vraiment de sponsor majeur excepté l’opérateur téléphonique étatique. La fin prématurée de l’aventure camerounaise, qui garantissait jusqu’à 5 millions de dollars pour le vainqueur, 2.75 millions de dollars pour le finaliste et 2.2 millions de dollars pour une présence dans le carré d’as, n’est pas faite pour arranger la santé financière.

Ces problèmes économiques seront difficiles à régler. Ils résultent d’une mauvaise gestion de l’image que s’est construite El-Khadra sur les 3 dernières années. Les Fennecs avaient tout pour attirer des parrainages de qualité et pour vendre leur image en tant que champions d’Afrique en titre. Aussi, le titre arabe ainsi que la série d’invincibilité pouvaient être récupérer pour booster le marketing. La faillite à ce niveau est là. Kheireddine Zetchi tout comme Charaf-Eddine Amara sont à blâmer. Le gâchis est total.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.