Nous contacter

Sélections Diverses

FIFA Arab Cup 2021 (Qatar – Algérie) : Chetti, c’est costaud !

Publié

le

chetti 20 lateral gauche coupe arabe 2021 egypte algerie 1 1

Ce soir, en demi-finale de la Coupe Arabe FIFA 2021 contre le Qatar (succès 1-2), il a eu une activité incessante. Ilyes Chetti (26 ans) a été très bon dans son rôle de latéral gauche. Depuis l’entame du tournoi, le sociétaire de l’Espérance Tunis monte en puissance. Il pourrait même convaincre Djamel Belmadi de le prendre pour la CAN-2021 (09 janvier – 06 février) au Cameroun.

Et pourtant, c’est un joueur en difficulté avec son club qui a rejoint l’EN A’. Mais Chetti comptait bien briller et profiter de ce tournoi pour montrer qu’il n’est pas là par hasard. Petit à petit, il a pu prendre ses marques et définir le territoire sur son flanc.

Un vrai pendant d’Atal

En le voyant se projeter contre les Qataris, on avait l‘impression de voir le pendant de Youcef Atal dans le côté opposé. Certes, défensivement, ce n’est pas l’assurance optimale. D’ailleurs, le centre pour l’égalisation d’Al-Annabi est venu de son côté. Mais c’était compréhensible compte tenu de ses courses incessantes sur la gauche avec un apport offensif remarquable.

Chetti était présent pour dédoubler et proposer des solutions à Brahimi qu’il a d’ailleurs servi pour obtenir le penalty de la gagne. Il s’est souvent retrouvé dans les 30 derniers mètres pour apporter le surnombre et donner du fil à retordre à Abdelkarim Hassan qui a été sorti peu après l’heure de jeu par Felix Sanchez. L’ancien pensionnaire de la JS Kabylie a, quant à lui, joué l’intégralité de la rencontre. Sans grimacer. C’est pour dire qu’il est au point physiquement.

La doublure idéale de Bensebaïni ?

Par ailleurs, on peut noter que e destin a mis la Tunisie sur son chemin pour l’explication finale prévue samedi prochain. L’enfant d’Annaba pourra prouver à ses dirigeants de l’Espérance Tunis ce qu’il vaut vraiment. Et ce, même s’ils ont déjà vu l’étendu de son potentiel durant les 5 rencontres dans ce tournoi. Ses performances lui vaudront probablement l’intérêt d’autres clubs mais aussi celui de Belmadi.

Le sélectionneur des Fennecs suit attentivement cette compétition comme il a déjà prévenu. Sachant que Ramy Bensebaïni n’a pas vraiment de doublure fiable au poste, Chetti se présente comme une alternative inouïe à l’approche de la CAN. De plus, il a déjà disputé la Ligue des Champions CAF et il est conforme pour le foot africain.

Le résumé du matche : Algérie 2-1 Qatar

Conférence d’après match de Bougerra et Belaili

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.