Nous contacter

Business

MCA : Le bilan de l’année 2019 entaché d’énormes irrégularités !

Publié

le

mca mouloudia dirigeants almas

Le commissaire aux comptes a rejeté le bilan financier du MC Alger de l’année 2019 après avoir relevé de nombreuses irrégularités et un gaspillage en règle de l’argent public. Un total de 100 milliards (près de 7 millions d’euros) a été dépensé lors de la même année, dont la moitié en salaires de joueurs. A vous donner le tournis.



Réunis dimanche pour adopter les bilans moral et financier de l’année 2019, les membres du conseil d’administration de la SSPA/MCA sont sortis bredouilles après avoir été confrontés, cinq heures durant, à un commissaire aux compte qui ne voulait rien laisser passer.

L’expert a, en effet, relevé de nombreuses irrégularités et des dépenses colossales injustifiées dans les bilans financiers des trois directeurs généraux qui se sont succédé à la tête du MCA durant cette même année, à savoir Kamel Kaci Saïd, Omar Ghrib et Foued Sakhri. 

Les trois hommes ont dépensé durant leur courte période de gestion respective pas moins de 100 milliards de centimes, dont la moitié a été consacrée aux salaires. Soit un peu plus de 50 milliards de centimes, l’équivalent de 3.5 millions d’euros en masse salariale.

A ce propos, le public a été choqué en janvier dernier par les montants des salaires accordés aux joueurs du MCA, sans doute les plus élevés de la Ligue 1. Certains joueurs touchaient plus de 350 millions par mois (à peu près 25 000 euros mensuels au taux officiel). Des chiffres qui n’ont jamais été justifiés sur le terrain dans la mesure où les résultats sportifs n’ont pas suivi derrière.

Ce qui constitue en soi un pillage pur et simple de l’argent public, lorsqu’on sait que les rentrées d’argent du plus vieux club algérois, en dehors des subventions de la Sonatrach, sont environs de 20 milliards de centimes (1.4 millions d’euros). Des recettes dix fois inférieures aux dépenses. C’est ce qui a fait dire au commissaire aux comptes, et à juste titre, qu’il y a eu gaspillage. A titre d’illustration, en Allemagne, le club emblématique de Kaiserslautern s’apprête à déposer le bilan en raison d’un déficit évalué à 15 millions d’euros.

Alors qu’une autre réunion est prévue pour ce samedi avec l’espoir, cette fois-ci, de faire adopter le bilan financier de l’année 2019, une enquête doit être ouverte sur les dépenses de ce club mythique depuis le retour de Sonatrach. Avec des fonds de roulement dépassant les 130 milliards de centimes (c’est le bilan de l’année 2017), il y a lieu de creuser un peu plus dans la gestion de tous les directeurs généraux qui se sont succédé ces dix dernières années. Encore plus alarmant concernant l’actualité du MCA, il se murmure en coulisses que le sulfureux Omar Ghrib pourrait de nouveau être parachuté aux commandes du club ces prochains jours. Rebelote !

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 PF

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.