Nous contacter

Décryptage

Angers : Haithem Loucif, un talent en grand danger chez les Scoïstes

Publié

le

haithem loucif angers sco reserve

Arrivé à l’été 2019 en provenance du Paradou AC pour un transfert estimé à 1 million d’euros, Haithem Loucif n’a toujours pas intégré l’équipe professionnelle du SCO d’Angers. Totalement marginalisé par l’entraineur Stéphane Moulin, la situation ne semble pas s’améliorer au fil des semaines pour le talentueux latéral droit de 24 ans dont le rêve européen vire carrément au cauchemar.



En voilà un qui se demande chaque jour comment pourra-t-il se sortir d’une telle impasse. Pourtant, Haithem Loucif, 24 ans, est l’un de ces grands talents formés au sein de l’académie du Paradou AC. Après trois saisons très concluantes où il s’est installé sur le flanc droit de la défense Paciste, obligeant même un certain Youcef Atal à basculer sur le côté gauche, l’enfant de Batna a pris son envol pour rejoindre le SCO d’Angers au bout de l’été 2019.

L’entraineur Moulin n’en veut absolument pas

Un transfert (1 millions d’euros) très tardif puisque l’international algérien au profil très offensif (1 sélection) n’a été officialisé que le 5 septembre 2019 soit cinq jours après la fermeture du mercato estival en France. De ce fait, le jeune Fennec a été intégré au groupe de la réserve pour la saison 2019-2020 tout en signant un contrat professionnel de quatre ans avec le club angevin. Selon nos informations, il est très compliqué et même quasiment impossible de voir évoluer Haithem Loucif avec les professionnels tant que Stéphane Moulin en est l’entraîneur principal. Son style de jeu très offensif ne correspond pas à la philosophie ultra-défensive de l’entraineur français en poste depuis 2011 à Angers.

angers sco chabane moulin pickeu

Sans rentrer dans des considérations autres que sportives, le latéral droit est à l’heure actuelle cantonné à l’équipe réserve dirigée par le Franco-Marocain Abdel Bouhazama, et ce, alors qu’il devait effectuer la préparation avec l’équipe première. L’entraineur des pros a tout simplement mis son véto tout comme il avait refusé son intégration dans le groupe pro en fin de saison dernière alors que le latéral droit titulaire était blessé et son remplaçant suspendu. Moulin a préféré faire appel à un jeune milieu défensif de la réserve plutôt que d’appeler en renfort le malheureux Loucif.

Une voie sans issue

Dans le même temps, le président du club, Saïd Chabane ne veut pas transférer son joueur ni résilier son contrat. Le dirigeant franco-algérien serait enclin à laisser partir en prêt l’ancien Paciste dans un club de Ligue 2 mais il est difficile de trouver preneur lorsque l’on ne joue qu’avec l’équipe réserve (National 2). De plus, l’Algérien n’est désormais plus lié contractuellement avec Jean-Marc Bellefont, l’énigmatique agent gérant les intérêts de nombreux joueurs du Paradou AC et qui est à l’origine du transfert d’Haithem Loucif vers Angers.

loucif reserve sco angers h

Arrivé au sein d’un club composé de plusieurs clans n’ayant pas les mêmes volontés sur le marché des transferts, le tout jeune latéral droit n’a jamais eu de garanties d’évoluer avec le groupe professionnel. Recruté par le Président Chabane sans l’aval de l’entraineur Stéphane Moulin ni de l’ancien Directeur Sportif licencié Olivier Pickeu, le jeune Algérien fait les frais d’une gestion sportive approximative du club angevin et d’un manque total de considération de la part de son ancien agent.

Le sélectionneur national apprécie son profil

En résumé, il est question d’un grand talent du cru dont la carrière européenne est clairement en danger. Rappelons néanmoins que Loucif reste très apprécié par le sélectionneur national, Djamel Belmadi. Ce dernier avait d’ailleurs longuement hésité entre le jeune du Paradou AC et Mehdi Zeffane pour le poste de doublure dans la liste des 23 derrière Youcef Atal en vue de la CAN 2019. Malgré sa non-participation à la dernière Coupe d’Afrique, Haithem Loucif reste aux yeux de Belmadi un élément susceptible de renforcer les Verts dans les années à venir. En attendant, le natif de Batna devra tout d’abord trouver un club où il pourra s’épanouir, visiblement très loin d’Angers.

La joie de Chabane il y a un an au moment de sa signature :




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.