Nous contacter

Focus

CR Bélouizdad : Il y a deux ans, Hacène Lalmas nous quittait

Publié

le

Hacene Lalmas Algérie CR Belouizdad

Cela fait exactement deux ans, le 7 juillet 2018 que la légende du football algérien, célèbre joueur du Chabab de Belcourt (actuellement CR Bélouizdad) et ex-international Hacene Lalmas est décédé à l’âge de 75 ans des suites d’une longue maladie.



Reconnu comme le plus grand joueur algérien de tous les temps, Hacène Lalmas faisait vibrer les foules par ses prouesses techniques, son sens du but inné et ses qualités de meneur d’hommes inégalables. Il était tout simplement un immense footballeur. Il a marqué le football algérien dès les premières heures de l’indépendance. Sa carrière se conjuguait avec l’histoire du grand Chabab de Belcourt qui a dominé le football algérien dans les années 60 et dont la sélection algérienne était composée de la majorité des joueurs de ce club algérois. Avec lui, le CR Belcourt a décroché 4 titres de champion (1965, 1966, 1969 et 1970), trois Coupes d’Algérie (1966, 1969 et 1970) et trois titres maghrébins (1970, 1971 et 1971).

International de 1963 à 1974

Si son nom était intimement lié au CRB, c’est à l’OM Ruisseau, toutefois, qu’il a fait ses premiers pas de footballeur. Sous les couleurs de cette formation, il a établi un record jamais égalé à nos jours, en inscrivant 14 buts sur les 18 encaissés par la formation de Birtouta en match éliminatoire de Coupe d’Algérie. Sa carrière internationale a débuté alors qu’il n’avait que 20 ans. Il s’est alors bien intégré au milieu des pros, qui faisaient le bonheur de l’équipe du FLN. Il a reçu sa première convocation en sélection en 1963 face à la Bulgarie. Mais cette carrière internationale connaitra son envol un certain 4 novembre 1964, il arrive à mettre une tête rageuse dans les bois du grand Lev Yachine de la non moins grande équipe d’URSS. Rentré en seconde mi-temps Lalmas a réussi à égaliser pour l’Algérie au grand bonheur de ses supporters présents en masse au stade municipale, actuellement le 20 août. Ancien joueur de légende du grand CR Belouizdad des années 70′, ce meneur de jeu ou attaquant a porté le maillot de l’EN à 42 reprises pour 14 buts inscrits, disputant les Jeux Africains de 1965 et la CAN 1968 en Éthiopie. Il dispute son dernier match avec l’EN contre le Maroc, le 31 octobre 1974 (0-0).

Il a été enterré au cimetière de Garidi à Kouba (Alger). En novembre 2018, Hacène Lalmas, a été classé par France Football à la tête des dix icônes oubliées du football africain. L’ancien international algérien figure aux côtés des joueurs Jomo Sono (Afrique du Sud), Karim Abdul Razak (Ghana), Jean Manga Onguéné (Cameroun), Serge-Alain Maguy (Côte d’Ivoire), Paul Moukila (Congo), Godfrey Chitalu (Zambie), Mahmoud al-Khatib (Egypte), Olusegun Odegbami (Nigeria) et Peter Dawo (Kenya). « S’ils ont marqué l’histoire sur leur continent, ils n’ont pas eu la notoriété qu’ils méritaient hors d’Afrique », avait alors écrit le magazine du football.

Hacène Lalmas dans ses oeuvres : 

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 FM

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.