Nous contacter

Actualités

Handball – préparation Mondial 2021 : Les Russes domptent les Verts (30-24)

Publié

le

russie amical hand alg deux

Après deux tests matchs contre la Pologne, le Sept National est entré dans le vif du sujet en participant au tournoi de Varsovie. Pour cette première journée, l’Algérie était confrontée à la Russie. Une défaite par 6 buts d’écarts (30-24) pour un retour sur terre salvateur ?

Une 1ère mi-temps pas au niveau des Russes

Comme lors du 2ème test match face à la Pologne, les Verts ont très mal débuté la rencontre. Pas assez vifs et peu agressifs en défense, les coéquipiers d’Ayoub Abdi laissent filer les Russes qui enchaînent les buts comme on enfile des perles. Alain Portes donne de la voix, mais les grands gabarits russes gênent considérablement les attaques algériennes. Même le sort s’acharne sur le Sept national. Sur un beau mouvement d’attaque, Berriah (3 buts) décale Redhouane Saker. L’ailier droit retombe mal après son impulsion et se blesse. Il est évacué sur une civière. On lui souhaite un prompt rétablissement.

Malgré des changements, l,’Algérie n’est pas au niveau des Russes : 11-6 à la 19ème minute. Le match continue sans intensité, pauvre techniquement. Les coéquipiers de Walid Badi, qui fête ici sa 1ère sélection, alternent le bon et beaucoup de moins bons. C’est seulement sur des actions individuelles que l’Algérie garde la tête hors de l’eau : 14-7, à la pause.

Berkous sauve la mise mais le réveil est tardif

La 2ème période débute sous le même rythme. Les Russes défendent en 0-6 et lancent leurs missiles aux 9-10 mètres. Ils font mouchent à pratiquement chaque attaque. L’Algérie prend l’eau. Les attaques sont inoffensives, les jets de 7 mètres (4 au total) sont ratés et le gardien n’est pas au niveau. 44 min de jeu et la différence au score s’amplifie : 23-14. A ce moment du match, seul Mustapha Hadj-Saddok (1 but), par sa vivacité, sort du lot. Même les arbitres entrent en jeu. Ils sifflent plusieurs expulsions temporaires (2 min) peu évidentes en donnant des penalties aux Russes, qui n’en demandaient pas autant. Le driver des Verts Alain Portes ne peut cacher sa colère !

Changement de tactique et de joueurs. Hicham Kâabache (2 buts) est un peu plus sollicité en pivot. Dans les 10 dernières minutes, les Algériens jouent haut, pratiquement en strict sur la base arrière russe. Kader Rahim et Hichem Daoud refont leurs apparitions. Le jeu est plus rapide, plus fluide. Les combinaisons s’enchainent pour envoyer l’artificier Berkous au tir. Il transperce à plusieurs reprises le rideau de fer russe. Avec 8 buts au compteur, il est incontestablement l’homme du match, côté algérien ! La défense est plus agressive et le démontre : Rahim (3 buts) pousse l’ailier en dehors du terrain et s’en excuse ! Les tirs russes ne sont plus aussi précis et le dernier rempart Khelifa Ghedbane est impérial dans sa zone. Les montées de balles sont très rapides. Les buts pour l’Algérie pleuvent (5 de suite). Le réveil est tardif, dommage ! Fin du match et victoire de la Russie 30-24.

L’apprentissage difficile du haut niveau

Pour son premier match de haut niveau, les Verts ont encore montré leurs faiblesses face aux grands gabarits. Quand le jeu est lent, les passes sont imprécises et la défense peu agressive, l’équipe prend l’eau. Les gardiens, peu protégés, ne font pas la différence. Par contre, déjà vu contre la Pologne ou en coupe d’Afrique, lorsque les joueurs sont hargneux, s’encouragent et font bloc, l’adversaire recule et encaisse. Malheureusement, ces phases de jeu sont irrégulières. L’Algérie montre ce visage seulement quand elle est dos au mur. Lors de ce match, l’équipe d’Alain Portes a montré d’autres facettes de son jeu : plus de jeu vers les ailes ou les pivots. De plus, quand ils sont au complet, avec les Ghedhbane, Abdi, Rahim, Berkous, Chehbour, Hadj-Saddok ou encore Daoud, les Verts sont difficiles à manœuvrer.

Le prochain match est contre le pays organisateur, la Pologne, ce lundi 28 décembre, à 17h30. Il faudra garder ce bloc défensif, solidaire, ce jeu rapide vers l’avant de fin de match. Ne pas attendre être dans la réaction mais dans l’action. Nul doute que ce tournoi de Varsovie permettra au sélectionneur algérien de tirer de nombreux enseignements avant l’entrée en lice au Mondial égyptien.

Le match Russie-Algérie (30-24) en intégralité :

Bonus – Entretien LGDF avec Ayoub Abdi :

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.