Nous contacter

Focus

Historique : Tunisie-Algérie, une rivalité saine mais disputée

Publié

le

montage algerie tounes

En Amérique du Sud, il y a Argentine – Brésil, en Europe, France – Allemagne; et en Afrique, il y a Tunisie – Algerie. Le derby maghrébin est connu pour son intensité, son fair-play, mais aussi, par un grand nombre de matchs disputés. En effet, la Tunisie est tout simplement l’adversaire que l’Algérie a croisé le plus de fois sur sa route. Les 2 pays se sont affrontés 46 fois, la 47ème pour ce vendredi s’annonce -encore une fois- historique.

Les deux monstres du football africain se sont rencontrés 22 fois en match de compétition et 24 fois en matchs amicaux. Si la Tunisie domine légèrement pour les matchs de compétition (9 victoires tunisiennes contre 6 algériennes et 7 nuls), l’Algérie prend les devants pour les matchs amicaux (10 succès pour les Verts, 8 nuls et 6 défaites). Au total, les Fennecs sont légèrement devant les Aigles de Carthage, 16 victoires, 15 nul et 15 défaites. Les deux équipes s’équivalent.

La balance est pratiquement à l’équilibre entre les équipes. Lors des matchs, on a rarement vu des scores fleuves. Ils se comptent sur les doigts d’une main : seulement 4 matchs avec plus de 3 buts et un seul 3-0 en faveur des Algériens. À signaler aussi, que depuis le premier match entre les deux équipes, il n’y a eu, qu’à cinq reprises, un match sans buts. On peut en conclure que les « Algérie-Tunisie » sont souvent équilibrés mais avec des ouvertures de score.

Le premier match s’est déroulé en 1963 (0-0), match amical entre un jeune pays qui vient de conquérir son indépendance, et son voisin de l’Est qui l’a aidé. Le dernier est beaucoup plus proche de nous, il s’est déroulée en mars 2019, à Blida.

La rencontre s’est soldée par la victoire des coéquipiers de Mahrez (1-0, but de Bounedjah sur penalty). Il faut aussi noter que, la Tunisie a donné la réplique à l’équipe du FLN entre juin 1957 et mai 1958 : 8 matchs et 8 victoires algériennes. L’Algérie étant encore une colonie française, ces matchs n’ont pas été comptés. Lors de ces 46 matchs, 4 sont restés dans les esprits !

1985, l’Algérie trop forte pour les Tunisiens…

Lors du dernier tour qualificatif de la coupe du monde 1986, Algériens et Tunisiens se rencontrèrent en match aller-retour pour décrocher une des deux places mondialistes. Le match aller s’est déroulé à Tunis. Après l’ouverture du score par la Tunisie, Les Fennecs déroulèrent en marquant quatre buts. Victoire 1-4 (doublé de Menad, 1 but de Madjer et un de Kaci-Said). Le match retour ne fut qu’une formalité. Dans un stade du 5 juillet 1962 (Alger) plein à craquer, les coéquipier de Belloumi ont enfoncé le clou et scoré à trois reprises (Madjer, Menad et Yahi). Ainsi les Guerriers du Désert obtiennent leur ticket pour Mexico 86.

2013, le coup de massue de Msakni…

Lors de la Coupe d’Afrique 2013, les deux pays maghrébins se retrouvèrent dans le groupe de la mort, en compagnie de la Côte d’Ivoire de Drogba et du Togo d’Adebayor. Malgré un jeu de qualité déployé par la team de coach Vahid, la Tunisie de Sami Trabelsi triompha 1-0. Un but en lucarne, signé Youssef Msakni, à la 91eme minute. L’Algerie d’Islam Slimani est à genoux et ne se relèvera pas. Elle sera éliminée quelques jours plus tard par le Togo.

2017, Ghoulam et la touche…

4 ans plus tard, les Aigles ont retrouvé les Verts au même stade de la compétition et toujours dans le groupe de la mort, en terres Gabonaises (CAN 2017). Dans le même groupe que l’ogre Sénégalais, Algériens et Tunisiens se livrèrent bataille pour la 2eme place qualificative. Ce sont encore les coéquipiers de Msakni qui sortirent vainqueurs. Après un CSC de Mandi, Sliti doubla la mise sur un pénalty obtenu par Khazri. Ce dernier fut déséquilibré dans la surface par Faouzi Ghoulam qui essayait de l’arrêter après une bévue monumentale.

En effet, le latéral des Verts, en position de dernier défenseur, au lieu de sortir la balle en touche ou de la dégager, essaya de la remettre de la tête à son gardien de but, Malik Asselah, situé à plus de 25 m de lui. La passe trop molle fut reprise par Khazri qui s’en alla seul au but, avant d’être déséquilibré dans la surface par ce même Ghoulam…Henni sauva les meubles dans le temps additionnel, mais trop tard. La Tunisie l’emporta 2-1. Avec 2 nuls et une défaite, l’Algerie fit ses valises. Insuffisant pour un favori de la compétition!

Ce match fut le dernier en date, joué en compétition par les deux adversaires d’aujourd’hui. Par contre, si on ne regarde que les matchs amicaux, les coéquipiers de Feghouli n’ont plus perdu contre leurs voisins depuis 1995. La Tunisie cherchera à faire tomber le champion d’Afrique en titre et ainsi stopper leur magnifique série de 26 matchs sans défaites. De leur côté, les poulains de Belmadi n’ont qu’une seule idée en tête : entrer dans l’histoire africaine avec 27 matchs sans chuter. Cela nous promet un beau match, sans Msakni…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.