Nous contacter

Equipe Nationale

Info LGDF: Belmadi pensait déjà à un recours d’urgence pour Belaïli !

Publié

le

Belmadi belaili avant

Lors du regroupement de septembre avec l’équipe nationale, Youcef Belaïli était en instance de divorce avec le Stade Brestois 29. La situation inquiétait déjà le sélectionneur Djamel Belmadi. Craignant que l’un de ses joueurs clés ne puisse pas rebondir rapidement, le coach des Verts a pris les devants dès la fin du stage. En effet, il s’était entretenu à Doha avec… Yacine Brahimi, qui n’était pas dans la liste finale de septembre, pour préparer son retour en sélection en recours d’urgence.

Avant qu’il ne signe à l’AC Ajaccio (Ligue 1 Uber Eats), Youcef Belaïli n’était pas certain de rester en Europe. Beaucoup de pistes semblaient bouchées. Indésirable au Qatar, pas intéressé de rejouer dans le championnat algérien et libre en dehors de la période des transferts, le milieu-offensif risquait de ne pas signer jusqu’en janvier prochain.

Tête à tête Belmadi-Brahimi à Doha

La donne n’augurait de rien de bon pour ce qui est de son statut au sein d’El-KhadraD’ailleurs, le coach de l’EN ne voulait pas s’étaler sur les informations qui annonçaient une résiliation imminente du bail entre son poulain et les Brestois. « J’espère que l’information sur Belaïli est fausse. Belaïli doit retourner dans son club, il doit travailler et patienter. C’est ça le professionnalisme », avait lâché et recommandé le successeur de Rabah Madjer lors de la dernière conférence de presse après la rencontre face au Nigeria à Oran.

belmadi brahimi benin octobre

En outre, il avait révélé qu’« à la fin du match, j’ai dit à mes joueurs de retourner dans leur club et de travailler dur. Il faut faire ces efforts ». L’avertissement était indirect à l’endroit du néo-ajaccien. Et, sachant que Belaïli est imprévisible, Belmadi avait déjà son plan. Ainsi, on apprend qu’à son retour à Doha (Qatar), le technicien a rencontré le nouveau Yacine Brahimi, sociétaire d’Al-Gharafa SC. Les deux hommes se sont rencontrés lors d’un diner à Doha et d’après nos informations le sélectionneur national a expliqué à l’ancien joueur du FC Porto les raisons de sa mise à l’écart prolongée.

Belaïli « trop gâté »

A ce propos, on peut noter que certains ont pensé que Brahimi méritait de figurer parmi les 24 Fennecs retenus pour les deux matchs amicaux contre la Guinée et le Nigéria. Auteur d’une entame de saison spectaculaire, l’ex Rennais a époustouflé plus d’un. Cependant, il y a l’argument habituel qui ressort concernant le niveau dans les championnats du Golfe. Et particulièrement en cette période où le championnat qatari est affaibli avec l’absence des internationaux du Qatar qui préparent le Mondial à domicile.

Le niveau trop faible de la Ooredoo Cup qui se dispute actuellement à Doha. Des joueurs U23 renforcés par des seniors prennent part à cette épreuve. Cela contrarie Djamel Belmadi. Et c’est pour cela que le driver Dz n’a, contrairement à ses habitudes, retenu aucun footballeur évoluant au Qatar. C’est du moins ce qu’il a expliqué à Brahimi selon notre source. En outre, pour cette raison précise, le onze de départ lancé face aux Nigérians ne comptait en effet aucun joueur de champ évoluant hors d’Europe.

brahimi blanc belaili regard zerrouki coupe arabe 2021 entrainement rouge

Pourtant, en septembre…

Avec 6 buts et 3 passes décisives en 7 apparitions toutes épreuves réunies, Yacine Brahimi peut envisager d’être relancé. Et ce malgré la déclaration de Belmadi en septembre qui anéantissait presque ses chances de porter de nouveau la tunique algérienne. « Je ne peux pas dire que Yacine Brahimi a un futur ou pas en équipe nationale. Pour l’instant, je veux voir d’autres joueurs », avait-il botté. Pas encore convaincu par le Niçois Billal Brahimi et fortement déçu par la résiliation de contrat de Youcef Belaili, qu’il reconnait avoir “trop gâté” en off, Belmadi songeait sérieusement à sa mise à l’écart pour le bousculer.

Pour rappel, après avoir brillé lors de la Coupe arabe FIFA 2021 (élu meilleur joueur du tournoi), Yacine Brahimi a été convoqué pour la CAN-2021. A l’image de toute l’équipe, il a raté la compétition et grillé son joker finissant par ne plus être appelé depuis. La tendance pourrait changer dès novembre et plus probablement après la Coupe du Monde 2022 si le milieu offensif de 32 ans (60 capes pour 11 buts et 8 passes D) maintient cette courbe de performances.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.