Nous contacter

Interviews

Slimani : « Cette année, la question du Ramadan ne se pose pas »

Publié

le

slimani monaco ciel

Chaque année, lors du Ramadan, la question se pose de savoir si le mois de jeûne imposé par la religion musulmane ne risque pas d’avoir un impact sur les performances et la condition physique des athlètes en général et des footballeurs en particulier. Le site FIFA.com a consacré un article sur le sujet avec quelques déclarations de footballeurs de confession musulmane dont l’international algérien Islam Slimani.



Pour les joueurs qui souhaitent respecter ces règles, l’épidémie de Covid-19 serait presque un mal pour un bien, les activités liées au football étant suspendues presque partout dans le monde. En temps ordinaires, les footballeurs musulmans doivent jeûner et jouer au football, sans même s’hydrater pendant la journée. Cette année, ils pourront respecter leurs obligations religieuses plus facilement, tout en passant du temps avec leurs proches.

Une situation inédite

« Pour les joueurs musulmans, c’est une bonne chose. Ces dernières années, je devais jeûner pendant l’entraînement et les matches car, pour moi comme pour tous les musulmans, le Ramadan est un mois sacré », explique l’international algérien Islam Slimani au micro de FIFA.com. Actuellement prêté à Monaco par Leicester, Slimani a également joué au Portugal et en Turquie. « Certains footballeurs ne pouvaient pas jeûner pendant le Ramadan, à cause des matches. Cette année, la question ne se pose pas. »

Ancien international libanais et capitaine du FC Cologne, Youssef Mohamad estime que les joueurs concernés vont pouvoir suivre le Ramadan en toute tranquillité. « Pour les joueurs musulmans, l’arrêt des matches est plutôt une bonne nouvelle », explique-t-il. « Ils vont pouvoir jeûner pendant un mois sans subir la fatigue et la pression des entraînements et des matches. Cette année, ils pourront profiter pleinement de l’atmosphère si particulière de ce mois.« 

Le défenseur, qui a également passé trois saisons à Fribourg, se souvient : « Quand je jouais en Europe, c’était particulièrement difficile car le jeûne coïncidait souvent avec une période chargée. Au début, j’avais beaucoup de mal à respecter mes obligations, à cause des exigences du sport de haut niveau. Heureusement, le diététicien du FC Cologne m’a aidé à mieux gérer cette période ».

Bangladesh Football Federation distributed Iftar boxes

Période de jeûne et de soutien

« Le confinement imposé par le coronavirus est difficile à gérer mais il a aussi de bons côtés », estime le Français Wilfried Moimbé, interrogé par FIFA.com. « Ces dernières années, le Ramadan est tombé à des moments compliqués : pendant la préparation de la nouvelle saison, quand les séances d’entraînement sont longues et exigeantes. Durant cette période, il n’est pas rare de s’entraîner deux ou trois fois par jour. Difficile de jeûner dans ces conditions car il faut boire pour reprendre des forces. »

« Cette année, je jeûne à la maison, ce qui me permet de passer du bon temps avec ma femme et mes enfants, mais aussi d’aider les autres durant cette période sainte. Je n’aurais pas pu faire tout ça dans d’autres circonstances », précise l’ancien joueur de Nancy.

La Fédération bangladaise de football (BFF) a profité de la suspension des matches pour aider les personnes touchées par la pandémie de Covid-19 durant le Ramadan. Les dirigeants ont préparé des colis d’iftar , le repas pour rompre le jeûne, qui ont été distribué quotidiennement à 300 personnes vivant à proximité de ses locaux de Dhaka. « Les colis préparés par la BFF sont distribués chaque jour aux nécessiteux, notamment les orphelins, les ouvriers et les personnes dans le besoin », explique Ahsan Ahmed Amit, responsable des médias et de la communication de la BFF. « Sous l’impulsion du président de la fédération Kazi Salahuddin et de la directrice du football féminin Mahfuza Akter Kiron, nous avons mis au point un plan pour aider nos concitoyens durant le mois saint et jusqu’à la fin du confinement. De nombreux internationaux, d’anciens joueurs et des clubs viennent également au secours des personnes dans le besoin, en leur proposant une aide alimentaire. Ces initiatives montrent la place que tient le football dans notre société. »



300x250 01 PF

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.