Nous contacter

LDC / Finale aller : Al Ahly – ES Tunis (3-1), Abid Charef fait polémique !

Publié

le

abid charef

Le nom de Mehdi Abid Charef risque de rester intimement lié à la VAR. L’arbitre algérien a multiplié les erreurs et la consultation de la vidéo en finale aller de la Ligue des champions d’Afrique. Le club égyptien d’Al Ahly du Caire a pris une sérieuse option en s’imposant 3-1 face aux Tunisiens de l’ES Tunis ! Les coéquipiers de Youcef Belaïli, buteur sur penalty, sont condamnés à l’exploit au retour à Radès dans une semaine.

L’homme de la finale aller de la Ligue des champions d’Afrique, c’est lui : Mehdi Abid Charef ! L’arbitre algérien a suscité une vive polémique à l’issue du choc Al Ahly du Caire – Espérance de Tunis (score finale 3-1) pour avoir sifflé trois penaltys dont deux sur des actions très litigieuses pour l’équipe hôte.

Le comble de l’ironie c’est que Abid Charef avait eu recours à la VAR (video assistance refereing), technologie expérimentée par la CAF pour la deuxième fois après la Supercoupe d’Afrique entre le TP Mazembe et le WA Casablanca, après avoir été interpelé par ses assistants à l’oreillette dans une salle du stade Borg Al Arab d’Alexandrie.

Sur le premier but égyptien, l’arbitre algérien fait passer et repasser les ralentis qui témoignent clairement que l’attaquant marocain Azarou avait simulé mais l’officiel algérien a honteusement maintenu sa décision. Sur le dernier but de la rencontre c’est encore l’attaquant marocain Azarou qui obtient un penalty tout aussi litigieux. Ce que a valu de nombreuses critiques à l’arbitre algérien qui a été très approximatif dans ses décisions qui plus est en finale de la plus prestigieuse des compétitions africaines des clubs. En une soirée, l’arbitre algérien de 37 ans, considéré comme le plus prometteur de sa génération, a sans doute ruiné sa réputation.

Belaïli marque le but de l’espoir

Le club cairote a donc remporté la manche aller sur le score flatteur de 3-1 à Alexandrie mais l’Espérance n’a pas dit son dernier mot et tentera le tout pour le tout dans une semaine à Tunis à l’occasion de la manche retour. Le penalty obtenu et transformé par Youcef Belaïli (64′) permet aux Tunisiens de croire au miracle. Tout se jouera dans une semaine au stade de Radès.

Belaïli réduit le score sur penalty :

https://twitter.com/OOQQ8808/status/1058459962437967874

https://twitter.com/CAF_Online/status/1058487965196935168

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.