Nous contacter

Actualités

Le MJS s’opposerait à la tenue d’une l’AGex

Publié

le

Sid Ali khaldi

Le président de la Fédération algérienne de football, (FAF), Kheireddine Zetchi et ses collaborateurs insistent pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire pour trancher sur l’avenir des compétitions.

Zetchi a même précisé lors de sa dernière interview à la Chaine I de la radio nationale qu’il a saisi le Ministère de la jeunesse et des sports (MJS) pour une autorisation afin d’organiser la dite AGex.

Mais, dans un courrier qui a atterri ce samedi sur le bureau du secrétariat de la FAF, le MJS a rappelé que cette procédure est une entorse flagrante aux règlements généraux régissant la fédération, rappelant au passage les trous cas dans lesquels recourir à une assemblée générale extraordinaire était possible.

Et là, il est très important de rappeler que pour ce cas précis en décidant d’une AGex, Zetchi et son bureau fédéral ont transgressé gravement l’article 29.6 des propres statuts de la FAF d’avril 2018 qui précise : “L’Assemblée générale extraordinaire est compétente pour se prononcer sur : – Le changement du lieu du siège de la FAF, – La modification des statuts, – La dissolution de la Fédération”. Ce qui, ne devrait nécessiter aucune autre lecture de cet article très clair et qui n’a vraiment besoin d’aucune autre interprétation comme voulait le faire croire le président de la FAF lors de son dernier passage à la chaine I de la Radio nationale, vendredi dernier.

Plus grave encore, le président de la FAF est allé même à préciser qu’il vient de recevoir la réponse positive de la FIFA pour organiser cette AGex par correspondance avec les membres !?…

Comme si le président de la FAF lance un défi au MJS en menaçant indirectement par la FIFA oubliant, ou plutôt se faisant oublier que les lois et règlements intérieurs dans un pays priment sur ceux de la FIFA.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.