La presse française choquée par les propos de Feghouli

Alors qu’il y a deux jours vous découvriez un aperçu de l’entretien que Sofiane Feghouli nous a accordé à Valence et qui sera publiée lundi prochain en intégralité sur La Gazette du Fennec, la presse française a visiblement mal digéré les propos jugés « très durs » du capitaine des Verts. Patriote jusqu’au bout des ongles « les conseils » de Feghouli ont fait littéralement le buzz des deux côtés de la Méditerranée. Revue de presse !

Les déclarations sans langue de bois accordées par Sofiane Feghouli à La Gazette ce lundi 1er février à Valence ne sont vraiment pas passées inaperçues. « Il ne faut pas oublier l’histoire entre la France et l’Algérie. Moi, avec le temps, j’ai appris mon histoire. Voilà, il y a des choses qui se sont passées… en plus, nous, les Franco-Algériens, on a une place dans la société où c’est difficile… bref… pour plein de choses, moi, pour les nouveaux jeunes qui vont arriver, je leur dis ‘n’hésitez pas, allez pour le pays de vos parents, parce que vos grands-parents ont souffert pour être acceptés’» nous confiait ainsi le Capitaine des Verts. Une déclaration qui n’a pas été du goût de tout le monde dans l’Hexagone.

C’est ainsi que RMC Sport qualifie cette déclaration de « conseil subliminal » aux deux joueurs de Ligue 1 actuellement courtisés par la FAF. La partie la plus choquante selon les médias français est la remise en question de l’intégration des Franco-Algériens en France ainsi que l’allusion au passé des deux pays. Le capitaine des Verts « prendrait son rôle un peu trop à cœur » selon sports.orange.fr puisque ses propos sont considérés comme « trop durs envers la France ».

RTL, So Foot, RMC, France 24, BFMTV…la totale !

Si la vidéo des confidences de Sofiane Feghouli a vite fait le tour des réseaux sociaux sur lesquels de vives réactions ont fusé, elle a aussi fait la une de l’émission débat « 20H Foot » sur Itélé. Carrément placé comme le premier sujet traité dans l’émission, les réactions ont divisé les intervenants. Si Arnaud Ramsay estime que le discours de Feghouli reste « apaisé », rappelant la polémique de Karim Benzema qui ne souhaitait pas chanter La Marseillaise évoquant ses racines algériennes à l’époque. «Moi ça ne me choque pas. On reproche souvent aux joueurs de foot d’avoir un langage aseptisé, là pour le coup il est sincère. Et puis sportivement et parce que c’est la vérité, c’est logique que les meilleurs joueurs de foot choisissent l’équipe d’Algérie, Feghouli aurait-il eu sa chance en équipe de France A? ». Quant à Pascal Praud, l’animateur en chef ne s’est pas montré du même avis que son confrère, jugeant que « son discours n’est pas apaisant ».

Commentaires racistes à profusion sur le web

Ce dernier ne comprends pas que Feghouli incite les Franco-Algériens a choisir l’Algérie non pas pour des raisons sportives mais davantage pour des raisons « historiques, sociétales ou politiques ». Le célèbre animateur de l’émission ne s’arrêtera pas là, puisqu’au lendemain de la diffusion de l’émission il publie un article sur SportsYahoo.com, d’après lui son discours reflète l’époque.  « Chacun pensera ce qu’il veut de ce discours et il n’est pas dans mes intentions de rallumer la guerre d’Algérie. Feghouli traduit ces feux mal éteints dont Philippe Labro a fait un récit, ce traumatisme né de la décolonisation, des difficultés d’intégration, d’assimilation qui rongent la société française, encouragent le communautarisme, divisent les uns et les autres. » ajoute t-il visiblement très choqué par le franc parlé de notre international algérien qui s’est exprimé à cœur ouvert.

Même son de cloche chez RTL qui qualifie faussement La Gazette du Fennec comme étant « le site officiel de la sélection algérienne » (!?). Erreur de débutant du journaliste ou stratégie de manipulation des masses, les commentaires (ou plutôt lynchage) des internautes sur ces articles de presse révèlent également que certaines vérités font mal et ne sont pas bonnes à dire au pays de la « liberté d’expression ».

Les propos de Sofiane Feghouli ont fait couler de l’encre et peut être même ouvert un débat bien plus que sportif qui sera à n’en pas douter repris les politiques français d’extrême droite. Qu’importe, l’argumentation du n°10 des Verts aura peut être des conséquences sur le choix des potentiels futurs internationaux algériens, n’est-ce pas là le rôle d’un capitaine de sélection d’assumer pleinement ses responsabilités ? A 26 ans Sofiane Feghouli démontre qu’il a bien la carrure pour être ce leader charismatique et courageux dont a besoin l’Equipe nationale et le football africain en général…

Imène Khaloua

La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Coupe arabe des clubs 2018 : 6 millions de dollars pour le vainqueur

Le président de l’Union des associations arabes ...

Mercato : Le transfert de Bensebaini à Lille se précise !

Annoncé au LOSC ces derniers temps, Ramy...

Ligue 1 Mobilis : le NAHD impose sa loi au 5 Juillet !

Dans le derby d'Alger opposant le NAHD...

Standard : la métamorphose d’Ishak Belfodil

De retour en Europe après une pige lucrative aux...

EN : Madjer convoque Nessakh et Arous en renfort

Face aux forfaits des deux latéraux, Fao...

Programme TV du samedi : grande première pour Raïs M’Bolhi !

Pour la première fois depuis bien longtemps, pro...

AS Roma : Riyad Mahrez annoncé pour mercredi à Rome !

Il semblerait que l’AS Roma n’a...

Claude Leroy nommé sélectionneur du Togo

Claude Le Roy, 68 ans, a été nommé mercredi nouv...

ZAM – ALG : M’Bolhi se dit apte à tenir sa place !

Plus de peur que de mal pour le gardien de l’équ...

Coupe de la CAF (MCA – CA 1/0) : avantage pour le Doyen

Le MC Alger ne s’est pas fait p...

Ce qu’il faut retenir du match face à la Tanzanie (4-1)

Toujours invaincu sous l'ère Madjer...

Click to Hide Advanced Floating Content