Le Fennec fait débat : Que vaut réellement Rachid Ghezzal ?

Annoncé comme un bel espoir de la formation lyonnaise, Rachid Ghezzal tarde encore à dévoiler l’étendue de son potentiel. Malgré des débuts prometteurs et la confiance accordée par les entraineurs successifs de l’OL, le jeune algérien de 23 ans a connu un coup d’arrêt dans sa progression après sa longue blessure au dos qui lui a valu une saison blanche en 2013/2014. Toujours dans les plans d’Aulas, le cadet de la fratrie Ghezzal est à une étape charnière de sa carrière : s’affirmer dans le plus haut niveau ou se résigner à descendre d’un cran dans un club de moindre envergure. En a-t-il le potentiel ? Les avis divergent.

Les faits qui lui sont reprochés

La plus virulente des critiques envers Rachid Ghezzal consistera à dire que le joueur n’a tout simplement pas le niveau. Un avis radical qui s’appuie sur le fait qu’à 23 ans le Lyonnais n’a toujours rien prouvé. D’ailleurs pour beaucoup Rachid Ghezzal n’a jamais été un véritable talent, juste un ailier remuant qui donne l’illusion d’avoir du ballon derrière quelques dribbles courts sans grand intérêts. En effet, souvent emporté par sa course il manque de lucidité dans le dernier geste, la dernière passe, le dernier tir. En somme il manque tout simplement d’efficacité, une condition sine qua non pour s’imposer au plus haut niveau comme il le reconnait lui-même. Rendre une copie blanche est une chose très courante chez le Gone qui est capable de rater une grande partie voir la totalité de ses initiatives au cours d’un match. Un constat qui parait accablant pour le Rhodanien mais est-ce suffisant pour le condamner définitivement ?

Les faits qui plaident en sa faveur

Il serait très difficile de ne pas reconnaître les qualités techniques évidentes du joueur, s’il est vrai que Rachid Ghezzal en fait parfois un peu trop, il est capable de faire la différence en une fraction de seconde. Il s’est d’ailleurs montré particulièrement intéressant lors de ses entrées en cours de jeu, apportant sa fraîcheur et son jeu porté vers l’avant. Malgré un manque de lucidité parfois rageant, le joueur dispose d’une vision du jeu étonnante, lorsqu’il se donne la peine de lever la tête. Le Lyonnais est capable de voir le jeu avant tout le monde et servir ses partenaires de façon à les placer dans les meilleures dispositions possibles. Un des atouts majeurs du joueur reste son pied gauche. Un paradoxe quand on affirme que le Gone est maladroit. Il est donc nécessaire de préciser que sa maladresse est davantage provoquée par de mauvais choix dans le jeu que par un réel manque de qualité dans son pied gauche. Sa patte se montre particulièrement à son avantage lors des phases arrêtées. En effet, Rachid Ghezzal s’est souvent montré décisif sur corner et sa merveille de coup franc face à Montpellier, laisse entrevoir une progression certaine du joueur dans cet exercice et surtout un talent évident.

Des circonstances atténuantes

Le cadet des frères Ghezzal revient d’une blessure au dos qui l’a tenu éloigné des terrains pendant 1 an. (2013-2014). Un coup d’autant plus dur que le joueur venait à peine de commencer sa carrière après des débuts prometteur en Équipe de France Espoir. On comprend alors que la progression du Lyonnais a été coupée net, accumulant un retard énorme sur ses coéquipiers. A son retour, l’international algérien a dû faire face à une concurrence exacerbée, et parviendra tout de même à disputer  une vingtaine de matchs au sein d’une équipe très compétitive.

Un repositionnement qui pourrait changer la donne

Ailier de formation, Rachid Ghezzal a souvent évolué sur le front de l’attaque, un coup à droite un coup à gauche sans jamais apporter grande satisfaction. Toutefois, l’infirmerie grandissante a poussé son entraîneur à placer l’international algérien dans l’axe. Un positionnement qui semble se calquer parfaitement aux qualités du joueur. Dans une équipe qui alterne le bon avec le très mauvais, il fait aussi bien qu’un Mathieu Valbuena en terme de statistiques. Si le tout n’est pas très brillant (1 but, 2 passes décisives en 12 matchs et 277 minutes de jeu), cela reste notable dans le contexte difficile de l’OL.

Verdict

Rachid Ghezzal, doit clairement faire mieux, son irrégularité et son manque de lucidité brident ses qualités. En pêchant moins dans le dernier geste, il pourrait se montrer très intéressant et changer le cours d’un match. Ses récentes prestations laissent planer l’optimisme sur le joueur qu’on sent de mieux en mieux sur le terrain. Cette saison le Lyonnais cumulera sans doute le temps de jeu nécessaire pour passer un palier et montrer enfin ce dont il est réellement capable. A lui de faire preuve de rigueur et d’abnégation. Dans tous les cas le Fennec reste un jeune joueur dont les débuts ont été plombés par une blessure grave. Il faudra donc faire preuve de patience le concernant et attendre un déclic (imminent ?) pour réellement lancer sa carrière au plus haut niveau.

Le but somptueux de Ghezzal sur coup franc:

Yahia Saouthi,

La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Ligue 1: Boudebouz et Abeid se neutralisent, Benzia sur le banc

A quelques jours de la trêve internationale et l...

Mercato : Slimani 5 ans à Leicester ! (Officiel)

Le transfert d'Islam Slimani vi...

Leicester : L’émouvante lettre d’adieu de Ranieri !

Officiellement licencié de Leicester hier so...

LDC : Naples s’impose avec un Ghoulam décisif

Pour son retour en Ligue des Champions, Naples d...

Résultats Foot #10 : Bentaleb casse la baraque, Belkaroui rejoue !

Nouveau week-end, nouveau programme, La Sema...

Programme TV dimanche : Leicester d’attaque contre Southampton

On termine le week-end en douceur avec un joli duel entre Sofiane Hanni...

Algérie 2-1 Guinée : Verts cherchent repères…

Lucas Alcaraz a vraiment du pai...

FC Nantes : Ranieri pour sauver le soldat Slimani

A la recherche d’un renfort ...

(VIDEO) Conférence de Presse de Gourcuff après Algérie-Tanzanie

Voici en vidéo la conférence de presse du sélect...

Mehdi Zeffane : « La question de partir s’est posée »

Relancé en Ligue 1 avec l'arrivée de Sabri Lamou...

Classement mensuel FIFA : L’Algérie 3è nation africaine !!

La sélection algérienne de football a chuté de 8...

Les internationaux Mahrez et Hanni honorés par la FAF

Pour leur très belle saison réalisée en Europe, ...

Leicester : Claude Puel nouveau coach de Mahrez et Slimani !

Les coaches se suivent et ne se ressemblent pas ...

Algérie – Mauritanie : un système à définir et des places à prendre !

Pour la dernière ligne droite de la préparation ...