Madjer sélectionneur, Saâdane DTN : la politique du « Mentoudj bladi » en marche !

C’est la nouvelle politique de la FAF. Mûrement réfléchie ou littéralement imposée, la Fédération Algérienne de Football a décidé de faire confiance à la filière locale. Deux des postes les plus sensibles du football algérien, en l’occurrence celui de DTN et celui de sélectionneur national seront octroyés à deux techniciens locaux : Rabah Saâdane et Rabah Madjer. La politique de « Mentoudj Bladi » est en marche !

Ce n’est pas une rumeur : Rabah Madjer (58 ans) se positionne bel et bien dans le bon couloir pour être désigné nouveau sélectionneur des Verts. Peu importe ce que pense la rue d’un tel choix (les supporters sont littéralement montés au créneau sur les réseaux sociaux), l’ancien champion d’Europe avec le FC Porto et Champion d’Afrique 1990 avec les Verts a négocié ce jeudi avec Kheireddine Zetchi pour succéder à Lucas Alcaraz.

Selon une source proche des deux hommes, la signature du contrat est prévue pour le début de semaine prochaine. Probablement samedi. Un choix qui ne manquera pas d’alimenter les débats. En outre, la FAF a décidé de nommer Rabah Saâdane (72 ans), un autre vieux de la vielle, à la tête de la DTN. Actuellement en séjour à Paris, l’ancien sélectionneur des Verts a été contacté par Zetchi et un rendez-vous est pris pour la semaine prochaine pour peaufiner les discussions et signer le contrat entre les deux parties.

Reste après à connaitre les tenants et aboutissants de ces deux dossiers. Certaines voix accusent les pouvoirs publics d’avoir imposé les deux hommes à la FAF. Il se dit en effet que l’État veut étendre la politique du « Mentoudj Bladi » (le produit de mon pays, ndlr) au football. D’autres techniciens locaux devraient être désignés à la tête d’autres sélections et postes, à l’image de Boualem Charef et Djamel Menad, deux noms de plus en plus évoqués. N’en déplaise à ceux qui pensent d’ores et déjà que ce sont des choix très discutables. Il semblerait que la FAF et son président, qui perd chaque jour un peu plus de sa crédibilité, soient prêts à prendre le risque. Mais qui devra assumer en cas d’échec ? Allez savoir !

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

ASM Oran : l’entraîneur Laoufi poignardé !

C’est un fait très grave. La séance d’entraîneme...

Publicité : Nike partenaire de La Gazette du Fennec !

Comme vous pouvez le constater durant cette ...

Quand la légende Raymond Kopa admirait le talent de Rachid Mekhloufi

Première légende du football français, R...

LDC/Anderlecht – Celtic (0-3): douche écossaise pour Hanni!

Deuxième journée de Ligue des champions ...

L’Algérie peut compter sur son « Lion » Slimani !

Ménagé les trois premiers jours du stage en rais...

Ligue 1 – saison 2017/2018 : Le nombre des entraîneurs étrangers en hausse

Six des 16 formations de la Ligue 1 algérienne o...

JO 2016: le BE du COA valide les bilans moral et financier

Les membres du bureau exécutif du Comité...

Tottenham : une bonne nouvelle pour Bentaleb

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des a...

Premier League : West Ham va faire appel pour Feghouli

Sévèrement sanctionné par un carton rouge direct...

Combien touchent les entraineurs de Ligue 1 ?

La valse étourdissante des entraîneurs dans le c...

Résultats Foot #25 : Feghouli termine en beauté, Dijon assure son maintien

Comme chaque week-end "La Semaine du Fennec" est...

Zetchi – Kerbadj : la situation s’envenime encore

De mal en pis! La relation entre la Fédé...