JO 2016 : la trahison de Hayatou au football africain !

C’est dans l’air du temps depuis quelques semaines, les sélections qualifiées aux JO ne pourront quasiment pas compter sur la présence des joueurs professionnelles évoluant en Europe après la décision du comité exécutif de la FIFA de ne pas imposer aux puissants club de l’UEFA l’obligation de libérer leurs joueurs à la demande des fédérations concernées. Président intérimaire de la FIFA depuis le retrait de Sepp Blatter, c’est l’Africain Issa Hayatou qui a cédé sur ce point aux lobbys européens. Une trahison qui ne cache pas son nom de la part du dinosaure camerounais toujours dans les bons coups pour causer du tort au football algérien.

A en croire une information révélée par nos confrères de Liberté, le patron intérimaire de la FIFA, le bon vieux Camerounais Issa Hayatou, serait derrière la décision de ne plus inscrire le tournoi de football des Jeux Olympiques aux dates FIFA obligeant ainsi les Fédérations à négocier au cas par cas avec les clubs pros pour libérer leurs joueurs. Une pratique jadis interdite sous l’ère Blatter qui défendait becs et ongles les intérêts des Fédérations nationales face aux intérêts économiques des puissants clubs européens.

L’intérim assuré par le président de la CAF, Issa Hayatou, est propice pour les grands clubs afin d’assurer quelques concessions. S’il est vrai que la réglementation de la FIFA interdit aux joueurs de participer à deux tournois majeurs dans la même année civile, comme l’Euro 2016 et les JO 2016, pour l’Afrique, la CAN 2017 n’est prévue qu’à partir de janvier, c’est-à-dire que ce n’est pas la même année civile, donc les équipes nationales africaines pouvaient bien jouir du plein droit de convoquer des joueurs et pour les JO  2016 et pour la CAN 2017. Cependant, Hayatou a visiblement lâché du lest sur ce point, considérant que la CAN se déroulait presque la même année, c’est une concession qui ne dit pas son nom”, explique ainsi un spécialiste de la FIFA à Liberté. Les sélections africaines qualifiées pour les JO comme l’Algérie, le Nigeria et l’Afrique du Sud seront donc pénalisés par cette décision absurde.

La liste des 35 présélectionnés reportée au 17 juin !

Devant faire face à cette incertitude la FIFA a décidé de repousser la date limite de remise de la première liste provisoire des 35 joueurs qui est ainsi reportée au 17 juin 2016. La liste finale devra être arrêtée au plus tard le 18 juillet 2016 laissant ainsi le temps au sélectionneur Schurmann d’y voir plus clair dans les « besoins de renforts prioritaires » de son équipe. Une chose semble certaine, il sera très difficile pour ne pas dire impossible de pouvoir compter sur les services de joueurs comme Bensebaïni, Benrahma, Bentaleb, Belkebla ou encore Aït Atmane. Pour les seniors comme Slimani, Mahrez ou Brahimi, la FAF ne se fait plus aucune illusion. Enfin, il est bon à savoir que la date du tirage au sort des groupes sera fixée incessamment par la FIFA et le Comité d’Organisation de Rio 2016.

Yassin Benarbia,
La Gazette du Fennec
Ne manquez pas aussi !

Lopetegui viré, la légende Rui Barros au chevet du FC Porto !

Comme nous vous l'indiquions dernièrement, ...

Ligue 1 : Programme de la 28e journée

Les places sur le podium se joueront lors de cet...

Amical U23 : l’Algérie s’incline face à l’Irak (2 – 3)

La sélection olympique algérienne de football a ...

Mercato : Slimani convoité par un club chinois

L'attaquant international Islam...

Programme TV du vendredi : Boudebouz face à l’AS Monaco

Le week-end des Fennecs commence ce ven...

Ilias Hassani, un défenseur qui attend sagement son heure !

Désigné trois années de suite meilleur espoir du...

CAF : programme des huitièmes de finale retour

Les deux clubs algériens engagés en Coupe de la ...

Dinamo Zagreb : Soudani bientôt prolongé ?

Une proposition de prolongation de contrat sera ...

Click to Hide Advanced Floating Content