Algérie-Tanzanie (7-0) : les Verts s’offrent un festival offensif !

Dans son jardin du stade Tchaker de Blida l’Algérie n’a fait qu’une bouchée du pauvre adversaire tanzanien qui n’a pas vu le jour face à des Fennecs survoltés et retrouvés dans un schéma tactique en 4-3-3 proposé par Gourcuff. Vainqueurs 7-0 les coéquipiers de Mahrez sont qualifiés pour la phase de poule après avoir offert un récital à leurs supporters !

Incroyable scénario à Tchaker pour le match retour du 2ème Tour de qualification à la Coupe du Monde 2018. Après avoir fourni le pire match de son ère Gourcuff à l’aller à Dar Es Salam (2-2) les Verts ont livré trois jours plus tard leur match référence au plus grand bonheur des supporters présents au stade.

Grâce à une ouverture du score rapide dès l’entame du match signée Yacine Brahimi (1′), les Fennecs ont donné le tempo dans cette rencontre à sens unique avec un état d’esprit remarquable et une envie qu’on avait plus revu depuis des lustres.

Positionné à droite Mahrez a fourni une prestation de haute volée en combinant à merveille avec son attaquant Slimani en pointe, toujours aussi généreux dans l’effort et récompensé par un doublé. Il faut dire que le schéma tactique du sélectionneur, avec de profonds changements dans sa philosophie de jeu, a fluidifié le jeu algérien avec un positionnement efficace de Brahimi qui a fait des misères sur son coté gauche.

slimani_tanzanie

Dans le secteur défensif la titularisation surprise de Belkaraoui mérite d’être salué lui qui a apporté de la sérénité en muselant comme il se doit le diable de Samatta totalement inefficace ce soir. Repositionné au milieu Carl Medjani a aussi retrouvé ses vertus de combattant en imposant sa loi aux cotés d’un Bentaleb trop nerveux et qui a vite cédé sa place à Adlène Guedioura.

Les joueurs sont assurément à féliciter pour cette performance à l’image de Faouzi Ghoulam qui s’est offert un doublé mérité après tant d’effort et tant de générosité. La sérénité est revenu dans le camp algérien et l’avenir immédiat du sélectionneur Gourcuff devrait se décider incessamment mais il est difficile de penser qu’après l’orage de ces derniers temps le sélectionneur puisse s’en aller après un tel récital de ses capés !

Tous les buts du festival algérien en vidéo: 

  • Cidisback

    Salam 3laykoum.
    D’abord, félicitations pour le relooking à LGDF pour son relooking. C’est vrai que c’est beaucoup aéré et plus agréable. Je venais déjà régulièrement, et je viendrai encore plus souvent.
    En plus on a la possibilité de commenter, donc ça devrait attirer du monde. 🙂 Notamment des gens qui viennent d’un site très connu qui commence par « DZ » et qui finit par « FOOT »… et qui est tous les jours plus décevants.

    Ensuite, félicitations à notre équipe qui a bien remis les Tanzaniens à leur place. J’aurais vraiment aimé voir la tête de leur sélectionneur en carton.
    J’espère que Gourcuff va enfin décider d’abandonner son 4-4-2 et qu’il va faire jouer les joueurs à leur place. Mais ça reste à voir…

Ne manquez pas aussi !

CAN J-2 : une première séance d’entrainement dans la bonne humeur !

Première séance d'entrainement des Verts à M...

Top 5 buts Mars 2016 – Les Fennecs frappent Fort!

Bien aidés par la trêve internationale et les ma...

Les deux bourdes étonnantes de Raouraoua

En conférence de presse, la ...

Ryad Boudebouz : s’exiler pour mieux briller ?

Sortant d'une très bonne sai...

LDC : Mahrez brille déjà parmi les étoiles, soirée cruelle pour Soudani

5 de nos Fennecs étaient concernés par la Ligue ...

ES Sétif : Hamza Boulemdais 8e recrue

L'attaquant Hamza Boule...

C’est vous l’Expert #4 : L’héritage de Vahid trop lourd pour Gourcuff ?

L'émission participative dédiée aux fans est de ...

Programme des matchs de vendredi : Bounedjah vise la finale

Dernier weekend pour nos Fennecs dans l...

Can 2017 : L’Algérie dans le pot 2

Les pots pour la CAN 2017 sont d'ores et déjà connus, l'Algérie...

Valence-Lyon : Feghouli toujours blessé

Toujours convalescent Feghouli ne jouera pas le ...

Fennec du mois – Novembre 2016 : Sacré Boudebouz !

Ryad Boudebouz est en train de ...