LDC : Leicester héroïque, pas d’exploit pour Porto !

Après une défaite 2-1 à l’aller, Leicester City s’est qualifié ce mardi pour les quarts de finales de la Ligue des champions à la faveur de sa victoire (2-0) face au FC Séville. De quoi faire dissiper un tant soit peu la grisaille au-dessus des têtes de Mahrez & co dont la saison a été plombée par un parcours difficile en Premier League. En revanche pas de miracle pour le FC Porto logiquement éliminé par la Juventus (défaite 1-0 après une défaite 2-0 à l’aller) !

Les coéquipiers de Riyad Mahrez, titulaire à l’occasion et sorti à deux minutes de la fin du temps règlementaire, ont assuré l’essentiel en s’imposant par deux buts à zéro, suffisant pour valider leur ticket pour les quarts. Ils doivent néanmoins une fière chandelle à leur gardien, Kasper Schmeichel qui a arrêté un penalty dans le dernier quart d’heure du match.

Cette qualification devrait consoler particulièrement Riyad Mahrez, très critiqué depuis janvier et le conforter surtout dans son choix d’être rester chez les Foxes alors qu’il avait l’opportunité d’aller ailleurs l’été dernier. Il faut le dire, jouer un quart de finale de Liguer des champions d’Europe, ce n’est pas donné à tout le monde. Pour sa part, Islam Slimani a fait son entrée à l’heure du jeu. Remuant, il a pesé sur la défense adverse sans pour autant parvenir à secouer les filets.

Les buts de la rencontre Leicester – FC Séville (2-0) :

En revanche, c’est la sortie pour Yacine Brahimi et le FC Porto. Un penalty de Paulo Dybala en fin de première période a assuré la qualification de la Vieille Dame face à une équipe de Porto qui a terminé à dix, comme à l’aller. L’Algérien a cédé sa place à la 67ème minute.

Les Dragons de Porto devront désormais se concentrer uniquement sur le championnat avec une lutte passionnante face au Benfica qui a repris la tête de la Liga Nos lundi dernier. L’international algérien qui envisage de quitter Porto l’été prochain entend bien glaner un titre pour enrichir son palmarès qui reste totalement vierge depuis son arrivée au Portugal.

Nabil B, LGDF

Click to Hide Advanced Floating Content