Boulaya : « Dès que j’ai eu l’occasion de signer en Ligue 1 je n’ai pas hésité »

Fraichement débarqué au Sporting Club de Bastia (Ligue 1), le talentueux milieu offensif Farid Boulaya a accordé une interview exclusive à La Gazette du Fennec. Dans cet échange, l’ex-pépite de Clermont est revenue sur son transfert en Corse et les conséquences de sa grave blessure contractée au genou qui l’a empêché de disputer les JO avec l’Algérie cet été.

Après une saison pleine l’année dernière avec Clermont tu signes avec Bastia malgré ta grosse blessure. C’est une belle progression non ?

Oui, c’est toujours une progression de passer de la Ligue 2 à la Ligue 1, surtout malgré ma grosse blessure (NDLR: rupture des ligaments croisés du genou).

Qu’est ce qui t’as convaincu de rejoindre Bastia ?

Le projet du club et son attitude vis-à-vis de moi. Ils ont voulu me recruter alors que j’étais blessé et libre de m’engager gratuitement où je voulais en janvier. Cela prouve que le club me voulait vraiment. J’avais des contacts avec d’autres clubs de Ligue 1, ça ne s’est pas fait à cause de mon ancien agent ou de Clermont. Dès que j’ai eu l’occasion de signer en Ligue 1 je n’ai pas hésité.

boulaya presentation signature bastia

Aujourd’hui tu te remets bien de cette blessure au genou ?

Oui, je vais très bien.

« J’ai été contacté pour disputer les J.O malheureusement il y a eu la blessure.. »

Avant ça as tu été en contact avec la FAF dans le but d’une éventuelle participation aux JO ?

Oui j’ai été contacté pour y participer et je devais jouer les JO, malheureusement il y a eu la blessure.

Ça a du être dur psychologiquement…

Oui, très dur, surtout au début mais je m’en suis remis depuis. C’est le destin !

« Si j’ai raté la CAN U20 sous Nobilo en 2013 c’était de ma faute »

La Gazette du Fennec t’avais suivi à Lisses lors d’un stage avec les U20 et t’avais trouvé très performant notamment sur le plan technique. L’ex-sélectionneur Nobilo lui ne semblait pas apprécié tes fioritures techniques et aujourd’hui c’est ton point fort. Qu’en penses-tu ?

Si, si, il m’appréciait bien ! En vérité ce qui s’était passé c’était de ma faute si je n’avais pas été à la CAN U20 avec lui car je n’avais pas fait mon passeport. Aussi le fait que le sélectionneur réunissait les joueurs tous les mois pendant deux semaines et ce jusqu’au début de la compétition ne me convenait pas. Cela m’aurait fait rater ma première saison en professionnel et c’est ça qui a tout bloqué. Après au niveau de mes qualités c’est sur que la technique est ma qualité première et je m’en servirais tout le temps. J’aime beaucoup dribbler, provoquer.

boulaya presentation interview bastia

Tu penses que c’est ta technique qui a fait la différence dans ton ascension vers la Ligue 1 ?

Je pense que les clubs de Ligue 1 se sont intéressés à moi après la saison que j’ai réussi l’an dernier en Ligue 2 avec Clermont. Peut être que mes qualités techniques ont joué aussi.

« Avant ma blessure il y avait une dizaine de clubs de Ligue 1 sur moi… Après ils n’étaient plus que 4 »

Combien de clubs de Ligue 1 se sont intéressés à toi ?

Avant ma blessure, beaucoup de clubs de Ligue 1 se sont renseignés. Ils étaient à peu près une dizaine. Ensuite après ma blessure ils n’y avait que 4 clubs de Ligue 1 qui étaient prêts à me recruter et quelques clubs étrangers.

Si tout se passe bien tu devrais commencer ta saison début novembre. Quels sont tes objectifs personnels et collectifs avec ton nouveau club ?

Oui début novembre ou quelques semaines plus tard. Quand je me sentirais prêt, je ne vais pas prendre de risque pour une ou deux semaines près. Concernant mes objectifs, tout d’abord j’espère que le club se maintiendra comme il le fait à chaque saison. Personnellement, ce que je souhaite c’est retrouver mon niveau petit à petit, en espérant jouer le plus de matches possible.

boulaya mahrezUn dribbleur hors pair que l’on compare volontiers à Mahrez

Que penses-tu du groupe de l’Algérie pour les éliminatoires de la coupe du monde ?

C’est un groupe relevé mais je pense que l’Algérie est actuellement la meilleure nation africaine et elle a de grandes chances de se qualifier si dieu le veut.

Merci d’avoir répondu à nos questions Farid, en espérant te voir à la Coupe du Monde 2018, as-tu un message pour nos lecteurs qui vont te suivre tout au long de la saison ?

Si dieu le veut, je ferais tout pour y être ! Je remercie les supporters algériens de me suivre en espérant leur rendre sur le terrain.

>> Best-of de Boulaya sous les couleurs de Clermont :

Entretien réalisé par Yahia Saouthi pour La Gazette du Fennec.


à VOIR aussi
Zetchi : « Aouar est très lié à l’Algérie et à l’Équipe nationale”

Zetchi : « Aouar est très lié à l’Algérie et à l’Équipe nationale”

JSK : la suspension de Mellal réduite à 3 mois

JSK : la suspension de Mellal réduite à 3 mois

OGC Nice : Très belle prestation de Atal face à Saint-Etienne

OGC Nice : Très belle prestation de Atal face à Saint-Etienne

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Mercato : Koeman ne veut pas de Belfodil

Annoncé du côté d'Everton, Ishak Belfodil devra...

Madjer – Joueurs : la prise de contact à Sidi Moussa

L'ère Madjer commence avec une cascade de forfai...

Infantino: La FIFA promet de promouvoir le football africain

Le président de la FIFA, Gianni Infantin...

U23 – CAN 2019 : la sélection olympique connait enfin son programme

Après un certain flou concernant le programme de...

Hamouma : « Je ne suis pas un opportuniste »

Interrogé par France Football cette semaine, sur ses contacts passés avec l’...

Soulier d’Or 2017 d’El Khabar Erriadhi : Ahmed Gasmi sacré

L’attaquant du NA Hussein Dey, Ahmed Gas...

Résultat Foot #7 : Feghouli taille XXL, Bensebaini malheureux

Comme chaque week-end « La Semaine du Fennec...

Ligue 1 mobilis : Le leader n’attend pas

Quatre matchs ont eu lieu ce samedi en L...

Ligue 1 : Mohamed Zaâbia reçoit le soulier d’or 2015-2016

CONSTANTINE - L’international libyen et ex-pensi...

Click to Hide Advanced Floating Content