Archives par mot-clé : Brahmia

Mahour Bacha : « 80% des dires de Brahmia sont des mensonges ! »

Après la conférence de presse du chef de la délégation algérienne à Rio, Amar Brahmia plus tôt dans la journée, l’entraîneur du décathlonien Larbi Bourrada, en l’occurrence Ahmed Mahour Bacha, a répondu à son accusateur dans la soirée au journal télévisé de Dzaïr TV. Ce dernier a démenti les affirmations de son ennemi juré en promettant de faire encore de nouvelles révélations lors d’une prochaine conférence de presse.

Conférence de presse : Brahmia se défend et accuse ses détracteurs

Habile orateur Amar Brahmia, le chef de la délégation algérienne aux Jeux olympiques de Rio 2016, a répondu non sans mal aux nombreux journalistes venus couvrir la fameuse conférence de presse où il était censé répondre aux accusations graves de Taoufik Makhloufi. Refusant de répondre aux critiques formulés par les athlètes qui ont critiqué les responsables du sport et surtout l’attaque frontale de Makhloufi, le rusé Brahmia a usé de langue de bois et de faux fuyant pour s’en sortir presque indemne de toutes les accusations. Il a aussi fait quelques révélations graves en expliquant que des athlètes ont tenter de tromper le COA en abusant de fausses factures et de surfacturations. Une technique bien entendu totalement étrangère à tout ceux qui occupent des postes de responsabilités dans le sport algérien.

Brahmia : « Makhloufi et Mahour Bacha sont des menteurs ! »

D’une arrogance extrême, Amar Brahmia a qualifié de « mythos » l’icône Taoufik Makhloufi et Mahour Bacha l’entraîneur de Larbi Bouraâda qui l’ont accusé ouvertement d’être le premier responsable de l’échec de la plupart des athlètes algériens à Rio-2016. « Vous croyez vous à toutes ces fabulations. C’est des khourafat (sic). Moi, je suis un responsable et je répondrai à tout ce qui a été dit point par point et avec preuves à l’appui. Celui qui a quelque chose à me dire, n’a qu’à venir lundi« , a répondu le chef de la délégation algérienne lors des JO de Rio-2016.

Incroyable : Brahmia interdit au coach de Bourrada de rentrer en avion avec la délégation !

Incroyable mais vrai ! Le chef de la délégation algérienne à Rio Amar Brahmia a signifié à l’un des entraineurs de Larbi Bourrada, en l’occurrence l’adjoint Mohamed Hocine, qu’il ne rentrera pas à Alger avec le reste de la délégation puisqu’il est venu à Rio sans accréditation. « La seule solution pour que tu voyages avec la délégation, c’est de t’accrocher à l’avion avec une corde !«