Bloqué au Sporting, déçu par son agent italien, Slimani a le moral à plat !

Le média portugais Abola a révélé que l’attaquant algérien du Sporting CP, Islam Slimani, était particulièrement déçu par son agent italien Federico Pastorello, incapable de lui apporter la moindre proposition concrète après une saison pour le moins tonitruante (27 buts en championnat !). Avec en prime un Président trop gourmand, Slimani est pris au piège durant ce mercato où il semble contraint de rester une saison de plus au Sporting alors que visiblement le cœur n’y est plus.

Alors qu’il disposait d’une clause libératoire à 30 millions d’euros, désormais expiré depuis le 15 juin, le buteur algérien aurait pu assez logiquement s’engager ailleurs durant ce mercato. Avec des statistiques affolantes et une fin de saison en tout point prolifique Islam Slimani avait tous les arguments pour séduire un paquet de clubs européens, et notamment anglais, durant ce mercato.

Des arguments incontestables mais visiblement pas un bon agent comme le révèle Abola qui explique que l’attaquant algérien de 28 ans est désabusé par sa situation et en veut à son représentant italien sans doute incompétent. Domicilié à Monaco, Federico Pastorello est un agent de joueur italien qui gère les intérêts de la star portugaise Nani et de l’international italien Stephan El Shaarawy.

Peu connu dans le milieu, il a réussi à convaincre l’international algérien de rejoindre son écurie lorsque Nani évoluait au Sporting aux cotés de Slimani durant la saison précédente. L’ancien buteur du CRB avait alors choisi de mettre fin à sa relation avec son premier agent, le franco-algérien Chokry Yousfi, qui a par la suite porté plainte contre Slimani, lui réclamant le non paiement de commissions s’élevant à plus de 180 000 euros chose reconnue par la justice portugaise.

Un malaise avec son agent mais aussi ses dirigeants…

Si dans le football moderne un grand agent fait souvent la carrière d’un joueur, force est de constater qu’Islam Slimani n’est pas verni dans ce domaine. Avec, pour corser l’addition, un président de club connu pour son intransigeance dans la défense des intérêts de son club, l’Algérien semble contraint et forcé de se plier aux exigences de Bruno de Carvalho.

slimani stage suisse enerveSlimani le visage fermé lors du stage en Suisse

Pour repousser les prétendants et convaincre Slimani de rester une saison de plus au Portugal, ce dernier avait promis, au début du mercato, une revalorisation salariale substantielle allant jusqu’à 100 000 euros mensuels. Une bagatelle pour un joueur bloqué par une clause libératoire à 30 millions d’euros et acheté seulement 350 000 euros. Adulé par les supporters, Slimani est-il suffisamment respecté par ses dirigeants ? Sportivement, l’Algérien n’est en tout cas pas au mieux. Avec zéro but inscrit en cette période de pré-saison, où il est relégué sur le banc par son entraineur après son retour de vacances trop tardif, Slimani a clairement la tête ailleurs. Ça commence à devenir inquiétant…

Yassin Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Résultat Foot #7 : Feghouli taille XXL, Bensebaini malheureux

Comme chaque week-end « La Semaine du Fennec...

Athlétisme : l’Algérien Said Derbal vice-champion du monde scolaire de cross !

Le jeune athlète algérien Mohamed Said Derbal (1...

Mercato : Darfalou pisté en Arabie Saoudite

Auteur d'une très belle saison avec l'US...

Mercato : Slimani pour remplacer Higuain ?

Déjà très courtisé en Angleterre, Islam ...

CAN 2019 : Haris Belkebla, le juste milieu ?

Il était la seule nouveauté dans la liste des 23...

CS Constantine : Paul Put va prendre les commandes

Annoncé un temps comme proba...

Résultats #24 : Halliche confirme, Belfodil et Darfalou buteurs

Comme chaque week-end nous vous proposons de sui...

EN : Sellal veut une “évaluation” après la CAN

Après la défaite des Verts face à la Tunisie, l...

Latéral gauche : quelle doublure pour Faouzi Ghoulam ?

Depuis le retrait de Djamel Mesbah, le poste d'a...

Click to Hide Advanced Floating Content