Raouraoua : “On a oublié la Coupe du Monde !”

Mohamed Raouraoua est apparu détendu, souriant à souhait, ce dimanche, en marge du tirage au sort des 32e de finales de la coupe d’Algérie. Vingt-quatre heures après la bérézina d’Uyo, le patron de la FAF a assuré avoir tourné la page. Cap sur la CAN “qu’on va aborder en force“, a t-il assuré. Mouais !

Alors que la plupart des supporters algériens étaient encore ulcérés après la lourde défaite des Verts, samedi à Uyo, face au Nigéria lors de la deuxième journée des éliminatoires au Mondial -2018 (3-1), Mohamed Raouraoua a adapté de son discours à la presse de manière à minimiser des conséquences de cette défaite. “Le football n’est pas une science exacte. C’est un jeu fait de victoires et de défaites. Cette fois-ci, la chance n’a pas été de notre côté et on doit l’accepter“, a dit le patron de la FAF qui refuse d’accabler encore une fois l’équipe. “Personne n’est responsable. Pourquoi ne pas dire qu’on a fait un beau match. Qu’on s’est crée au moins six occasions de but, alors que l’adversaire n’en a eu que trois qu’il a concrétisé, du reste“, s’est t-il justifié en marge du tirage au sort des 32e de finales de la coupe d’Algérie.

Mohamed Raouraoua a reconnu en outre que l’EN “traverse une période particulière” -il aurait pu dire difficile- “mais nous avons déjà oublié la coupe du Monde dans la mesure ou on ne jouera pas avant août 2017. Nous avons demandé aux joueurs de se focaliser sur la CAN que nous allons aborder en force“, a-t-il promis.

Pour autant, le patron des Verts ne semble pas avoir tiré un trait sur la Coupe du Monde. Il s’en remet à travers son discours à Dieu. “Si Allah le veut, on se qualifiera même avec neuf points”.

Oublier la Russie pour se concentrer sur le Gabon

Comme il l’avait fait avec ses joueurs lors d’une réunion technique d’après Nigeria-Algérie, “El Hadj” nous demande à nous aussi d’oublier la Coupe du Monde et ne penser qu’à la prochaine CAN. Mais il semblerait que plus de 68% des supporters des Verts, selon un sondage de France Football, a déjà oublié définitivement le rêve russe.

Peut-être que de toutes les explications qu’on a entendues depuis samedi soir, seul Carl Medjani a dit vrai : “Aujourd’hui, on nous considère comme une grande équipe, mais force est de constater qu’on ne l’est pas encore”. Et si on commençait à “re” bâtir de là ?

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Mercato : Bani Yas ferme la porte à Belfodil !

Ishak Belfodil ne partira nul p...

Ligue 1 – 17ème journée : l’Aigle noir se mesure au leader usmiste !

Choc de la journée, le match ESS-USMA s'annonce ...

Mercato : Vers un duel Arsenal/Chelsea pour Mahrez ?

L'avenir de l'international algérien pourrait s'...

EN : Sofiane Daham (Sochaux) suivi par Alcaraz

Auteur d'un excellent début de saison en Ligue 2...

Slimani : “Riyad est un frère, un pote, un guide, un coéquipier”

Lors des traditionnels interviews post-match, le...

Algérie – Cap Vert (2-3) : les Verts sont au point mort !

La situation n'est pas inquiétante, elle est dev...

U20 : Algérie-Ghana vendredi prochain au stade du 5 Juillet !

La FAF a décidé de domicilier la rencontre ...

Équipementier : Adidas bientôt remplacé par Joma ?

Sous contrat avec Adidas depuis...

Cameroun – Algérie : ces joueurs qui ont tout à gagner à Yaoundé

Match sans enjeu mais déterminant pour l'avenir,...

Guedioura retrouve les Gunners, match capital pour Medjani !

C'est la reprise en Europe après une trêve inter...

Click to Hide Advanced Floating Content