Nous contacter

A La Une

FAF : Zetchi prépare des modifications statutaires importantes

Publié

le

zetchi et son equipe faf medouar staff bureau federal ago

Il semblerait que Kheireddine Zetchi est déjà focus sur l’assemblée générale élective du mois de mars 2021. Le président de la FAF, qui arrivera alors à la fin de son premier mandat à la tête de l’instance de Dely Ibrahim compte bien réviser les statuts avant, peut être, de passer la main. 



La FAF saluait, mardi, dans un communiqué le travail de fourmis réalisé par la commission ad-hoc pour la révision des statuts durant la période de confinement. En effet, plusieurs sous-commissions ont bossé sur un brouillon qui constituera à terme les nouveaux statuts de la Fédération Algérienne de Football.

Régie jusqu’ici par les statuts hérités de l’ère Mohamed Raouraoua, la FAF compte adopter une nouvelle « mouture » qui répond, précise le communiqué de la fédération, aux exigences de l’heure et futures du football national. La Gazette du Fennec a pu s’imprégner des travaux en question et retient trois nouveaux statuts majeurs qui restent encore à être adoptés par l’assemblée générale.

Parmi les quatre sous-commissions dépendants de la commission ad-hoc, une suscite l’intérêt particulièrement. Il s’agit de la sous-commission chargée de la révision des statuts. Présidée par M. Youcef Hamouda et composée de Me Abderrahmane Zouaoui, Me Abdou Belkherroubi, de Amar Bahloul, Larbi Oummamar, Abdelkrim Medouar, Ali Malek et Youcef Benmedjeber, cette commission s’est attelée ces dernières semaines à éplucher les statuts de la FAF, hérités, nous le disions, de l’ancienne direction.

Âge limite fixé à 70 ans

De nouveaux statuts seraient ainsi sur le point d’être adoptés. Ceux-ci régissent exclusivement les assemblées générales ordinaires et électives de la FAF. Parmi  ces nouveaux statuts, la limitation d’âge des candidats à la présidence de la FAF. En effet, la FIFA, via son département des Associations membres, a lancé un vaste plan d’uniformisation des statuts. Ainsi, l’âge limite des candidats à la présidence d’une fédération sportive devrait être fixé à 70 ans. Alors que l’âge minimum serait de 40 ans. La fédération égyptienne de football, par exemple, a déjà approuvé ce nouvel amendement. La FAF devrait en faire de même. Ce statut ferme la porte de facto à toute volonté de Mohamed Raouraoua de se présenter de nouveau à la tête de la Fédération. L’homme âgé aujourd’hui de 72 ans n’aura donc plus le droit à se porter candidat. Ce qui serait un réel coup dur pour un dirigeant qui n’a jamais réellement coupé le cordon avec la FAF et qui n’a jamais été en odeur de sainteté avec le nouveau bureau.

Deux mandats maximum

Autre amendement qui sera soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale, la limitation des mandats à la présidence de la FAF à deux. Fini donc les mandats à vie ! Kheireddine Zetchi, qui ne briguera pas, sauf revirement de situation, un second mandat,  compte donc instaurer la politique du turn-over à la FAF. Une manière d’éviter la confiscation du pouvoir propice au clientélisme et les abus en tout genre. Là encore, c’est l’ancien homme fort de la FAF (plus de 13 ans de règne sans partage entre 2001 et 2017) qui hante encore les esprits des actuels locataires de Dély Ibrahim.

Fin de privilège pour les anciens présidents à l’AGO

Par ailleurs, le statut qui consacrait jusqu’ici les anciens présidents de la FAF comme membre permanents de l’assemblée général devrait aussi sauter ou être substantiellement modifié. De ce fait, l’on peut imaginer que les anciens présidents participeront aux travaux des assemblées générales sur convocation ou invitation. Ceci donnera lieu à une assemblée triée sur le volet. L’épisode de l’assemblée générale ordinaire de l’an dernier au cours de laquelle Mohamed Raouraoua avait provoqué tout un remue-ménage pourrait être la cause de cette volonté de modifier ce statut en particulier. 

Naturellement, ces nouveaux statuts seront soumis à l’adoption de l’Assemblée Générale. Mais comme la FIFA est derrière ce plan d’uniformisation des statuts de ses Associations membres, les nouveaux statuts devraient passer comme une lettre à la poste. Reste à savoir si tout le monde avalera la pilule aussi facilement. Rien n’est moins sûr …

Le show Raouraoua à la sortie de l’AGO :




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.