Nous contacter

A La Une

Le Graët : « L’Algérie, le seul pays où l’EDF ne peut pas jouer »

Publié

le

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football semble avoir perdu espoir de voir se jouer Algérie-France avant la fin de son mandat en 2020. Le patron du football français qui a multiplié les appels du pied ces derniers mois a déclaré à France Info que « le projet n’avance pas et j’ai peur que le match n’ait pas lieu avant la fin de mon mandat », regrette Noël Le Graët.



Le président de la FFF tout en rappelant avoir « annoncé à plusieurs reprises vouloir organiser ce match avant la fin de mon mandat en 2020 », a exprimé son regret de constater que l’Algérie soit « le seul pays où l’équipe de France ne peut pas jouer ». Le patron du football tricolore a insisté sur un déroulement de la rencontre en Algérie. « Je veux que le match se tienne là-bas, car la France a déjà accueilli l’Algérie en 2001, mais nous n’avons jamais obtenu les autorisations en termes de sécurité », a précisé Le Graët.

Récemment, en conférence de presse, Djamel Belmadi n’avait pas écarté la possibilité d’affronter la France en amical en répondant simplement à une question d’un journaliste qui l’interrogeait sur le sujet. « Ce serait un match de prestige avec une équipe doublement championne du monde. C’est ça que je regarde, l’aspect sportif », a expliqué le sélectionneur algérien. Une rencontre qui serait « bénéfique pour l’Algérie et la France. Le sport est souvent en avance et les deux pays y trouveraient des intérêts« , a-t-il conclu.

Pour autant ce projet « cher » à Noël Le Graët a très peu de chances de voir le jour d’autant plus que « le nombre de dates pour des matchs amicaux est dorénavant très faible« , regrette Le Greät. Malgré des discussions avec son homologue algérien, Kheïreddine Zetchi, président de la Fédération algérienne de football, lors de l’inauguration de l’exposition « Football et monde arabe, la révolution du ballon rond » à l’Institut du monde arabe en avril dernier à Paris, le projet très peu de chances d’aboutir.

Rappelons également qu’une affiche entre la France et l’Algérie, respectivement vainqueurs de la Coupe du monde 2018 et de la CAN 2019, aurait également pu avoir lieu à l’occasion de la Coupe des Confédérations 2021. Mais cette fois, c’est la FIFA qui s’en est mêlée, en supprimant tout récemment cette compétition internationale. Un coup du sort, pour un match qui aura décidément beaucoup de mal à voir le jour.

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.