Nous contacter

A La Une

La FAF condamne des attaques contre son président

Publié

le

zetchi reunion medouar crise bf

La Fédération algérienne de football a publié ce vendredi un communiqué dans lequel elle s’élève contre ce qu’elle considère comme « une recrudescence d’attaques croisées et bien orchestrées contre elle et surtout contre la personne de son président ». Que se passe-t-il à la maison FAF ?



« Une campagne de médisance qui, en réalité, n’a jamais cessé depuis l’élection de l’actuel bureau fédéral le 20 mars 2017 à ce jour, même si le titre continental décroché de haute facture à la CAN 2019 en terre égyptienne a apaisé un tant soit peu les ardeurs de certains cercles tapis dans l’ombre, face à l’élan populaire exprimé pour cette consécration historique » explique la FAF dans un communiqué illustré par le trophée de la CAN 2019 et les 4 distinctions remportées lors de la dernière cérémonie des CAF Awards.

« Aujourd’hui, et à moins d’une année d’une échéance électorale (en 2021), les mêmes cercles s’agitent à travers leurs relais, y compris des sites électroniques et réseaux sociaux, voir des ‘’mercenaires’’ à partir de salons à l’étranger, en faisant circuler des informations mensongères et des rumeurs diffamatoires dont l’objectif est de discréditer l’équipe fédérale et de lui faire porter seule la responsabilité de tous les maux qui affectent notre sport-roi » indique la FAF avant d’ajouter « Un lourd héritage qu’elle assume, bon gré mal gré, en y faisant face d’abord, et en y lançant en même temps les chantiers nécessaires pour sa prise en charge diligente ».

Et justement « Face à cet acharnement, la Fédération algérienne de football dément catégoriquement toutes les allégations colportées par des porte-voix et des parties malintentionnées qui n’ont pas digéré les changements profonds initiées par le bureau fédéral et la perte d’intérêts et de privilèges qui ont longtemps fait le lit de la Issaba du football » a écrit l’instance fédérale algérienne.

Elle ajoute qu’elle est « tenue par un certain droit de réserve, et s’interdit, en tant qu’institution respectable, de recourir aux mêmes pratiques viles pour se défendre et préserver son image et surtout celle de l’Algérie. Toutefois, la Fédération algérienne de football, qui dénonce vigoureusement ce genre de méthodes abjectes, saura engager les actions légales requises pour présenter les instigateurs de ces actions devant la justice. » Et la FAF a conclu son communiqué en indiquant qu’ « En dehors de ces canaux crédibles et transparents, toute autre information expose son auteur à des poursuites en cas de diffamation et de désinformation. ».




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.