Nous contacter

Actualités

Décès du président de la LR d’Annaba : Les révélations troublantes de madame Mebrek !

Publié

le

Mebrek

Suspendu définitivement de ses fonctions au mois de mars dernier, l’ex-président de la Ligue régionale d’Annaba, Ahmed Mebrek, est décédé samedi dernier des suites d’un arrêt cardiaque. Selon sa femme, les démêlées qu’il a eu avec la Fédération algérienne de football (FAF) y sont pour beaucoup dans ce malaise fatal.



La détresse de madame Mebrek est telle qu’elle ne s’empêche pas de penser que le conflit que son regretté mari a eu avec la FAF n’est pas étranger à sa mort. L’épouse raconte, pour El Heddaf TV que « depuis l’assemblée de mars, il a été cible de nombreuses pratiques louches. Il a été sanctionné alors que les responsables devaient le féliciter. Il  a dédié toute sa vie pour le sport et le football. Aujourd’hui, les gens n’acceptent pas les personnes honnêtes et intègres. Il faut être manipulateur pour pouvoir percer.»

Madame Mebrek va plus loin dans ses accusations en dénonçant « une cabale qui a été faite contre sa personne parce qu’on le taxait d’homme de Raouraoua. Ils voulaient se débarrasser de toutes les personnes qu’avait un lien avec lui. Il ne restait que lui. Quand mon marie faisait son travail, il ne le faisait ni pour Raouraoua ni pour quelqu’un d’autre. Il faisait son travail correctement. Mon mari est un notable de la ville d’Annaba. Tout le monde le connaît.»

10.4 milliards de centimes en trésorerie

Pour ce qui est de ses derniers jours avant d’être terrassé par une crise cardiaque, son épouse révèle que « la veille de sa mort, il a rédigé son recours toute la journée » car le regretté était convaincu qu’il était victime d’un abus de pouvoir et que sa suspension ne répondait à aucun motif logique. « Ils auraient aimé trouver des motifs financiers dans le bilan de 2019. Mais aucune Ligue régionale à travers le territoire national n’a des comptes aussi fournis. Il a laissé 10.4 milliards de centimes. On l’a radié pour une année de toute activité liée au football pour l’évincer en plus 10 millions de centimes d’amende. De toute façon, il ne comptait pas se représenter. Ni pour la Ligue régionale ni pour la FAF », confie-t-elle.

Selon nos informations, c’est les rapports tendus avec un responsable à l’instance fédérale qui ont poussé ce dernier à manigancer pour déchoir Mebrek de son trône de la Ligue régionale annabie. Son recours contre une démarche qu’il a jugé « brutale et illégale » n’aboutira jamais mais celle qui a partagé sa vie semble connaître beaucoup de détails sur le travail de feu Mebrek. Si cela peut démontrer une chose, c’est qu’il était transparent dans sa vie de tous les jours. On ne peut pas dire que l’actuelle équipe dirigeante de la balle ronde nationale, conduite pas Kheireddine Zetchi, ne traînera pas cette épisode noir comme une casserole. Les règlements de compte et la vengeance semblent miner la discipline. Pour prolonger le règne, tous les coups sont permis.

زوجة ميبراك ترفض تعزية "الفاف" وتكشف ما حدث لزوجها قبل وفاته

Gepostet von Dzmatch Algérie am Montag, 29. Juni 2020




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.