Nous contacter

Championnat

La BBC révèle des chiffres sur la corruption dans le football en Algérie

Publié

le

Dans un documentaire publié ce mercredi, la BBC a révélé des chiffres effarants sur la corruption qui existe dans le championnat algérien. Après une enquête menée sur trois ans, le média britannique montre comment il est simple de contacter un arbitre pour truquer un match dévoilant même les « tarifs » en vigueur : 68 000 dollars (8 M de dinars) pour une victoire et entre 8 000 et 17 000 dollars pour un penalty (entre 1 et 2 M de dinars).



C’est un secret de polichinelle : de nombreux matches sont truqués en Algérie chaque saison. Mais voilà qu’un documentaire du média britannique BBC, traitant le sujet de la corruption au sein du football algérien, jette un pavé dans la marre, mettant ainsi les responsables du football algérien dans l’embarras.

En effet, se basant sur une enquête qui a duré pendant 3 ans (2015-2018), le documentaire de la célèbre chaine BBC dévoile au grand public l’ampleur qu’a pris la corruption au sein de notre football. 8 millions de dinars pour une victoire ou encore 2 millions DA pour un penalty, tels sont les prix que paient les dirigeants des clubs de foot pour se sortir d’une mauvaise situation en championnat.

« Nous savons qui sont les corrupteurs, mais personne ne fait rien »

Au moment où dans d’autres pays la corruption en football devient de plus en plus difficile, au pays des Fennecs, c’est tout à fait le contraire. « C’est très facile d’arranger un match » explique un arrangeur de rencontre pour le média anglais.

Un ancien dirigeant de la Fédération algérienne de football a fait part lui aussi de son témoignage à ce sujet. « Les corrupteurs sont connus, mais personne ne lève le petit doigt pour changer les choses. C’est un problème politique et quand les politiciens entrent en jeu, c’est la fin« . a-t-il expliqué.

« Nettoyer le football local est notre priorité » assure Zetchi

Contacté par le média en question pour connaitre son avis sur le sujet, l’actuel président de le FAF, en l’occurrence Kheireddine Zetchi, a préféré se justifier sans trop s’approfondir sur la question « Les fait auxquels se réfère la BBC concernent une période durant laquelle l’actuel bureau n’était pas en place, néanmoins, nettoyer le football local est notre priorité » a rétorqué, l’ex patron du Paradou Athletic Club.

Des révélations qui ne seraient pas passées inaperçues au niveau international, puisque la comité d’éthique au sein de la FIFA aurait décidé d’ouvrir une enquête à propos de cette histoire de corruption en Algérie. Affaire à suivre…

Le documentaire de la BBC :

Lyes Medjekdoud, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Publicité

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.