Nous contacter

Actualités

Scandale : Le Rooney du MC Alger est un faux international camerounais

Publié

le

ronney mca

Pour un scandale, c’en est vraiment un. Et il démontre les approximations et l’anarchie dans le recrutement. C’est une affaire des plus graves qui concerne le MC Alger. Le team de la capitale s’est attaché les services d’un joueur inexistant dans les bases de données du football camerounais et présenté comme un international espoir. Il s’agit de Wankewai Rooney Eva qui avait signé en juillet 2019 un contrat de 3 ans. Une véritable arnaque.

La supercherie puait à plein nez quand on regarde les performances de l’attaquant qui n’a marqué qu’un seul but sur la phase aller avant d’être refourgué à l’AS Aïn M’lila pour la deuxième partie de la saison écoulée. Cet été, le Mouloudia, qui continuait à payer partiellement 800.000 dinars de son salaire même quand il en pige à l’ASAM, a voulu s’en débarrasser après s’être rendu compte que sa recrue était une véritable imposture footballistique doublée d’une magouille administrative.

Et dire que le coach français Bernard Casoni, qui avait validé son arrivée lors de l’ère Omar Ghrib (toute l’étrangeté de la transaction se dissipe du coup), parlait d’ « un bon attaquant » qui était en concurrence avec Frioui pour le poste d’avant-centre. On a même laissé croire que le faux Rooney comptait relancer sa carrière en Algérie pour s’exporter en Europe. Belle blague avec du recul.

Inéligible pour obtenir une licence LFP

En gros, le Mouloudia s’est offert un âne au prix d’un cheval de course quand on sait que le concerné émargeait à 1.920.000 DA mensuels et qu’il a eu droit à une part des 8 milliards de centimes dépensés l’été dernier 2019 par les Vert et Rouge de l’argent de la SONATRACH lors du mercato. Des honoraires qui correspondent à près de 2 millions de dinars mensuels pour un pousseur de ballon qui a fait 7 clubs sur les 3 dernières saisons. Il y avait déjà une anomalie.

Sur la falsification de sa licence, la FECAFOOT (Fédération camerounaise) est catégorique dans sa réponse à une correspondance de la Fédération algérienne de football (FAF). « Nous accusons  réception de votre correspondance de septembre 2020 relative à l’objet repris en marge (Authentification). Y Faisant suite et après investigations par nos services compétents, nous avons l’honneur de vous confirmer que la copie d’attestation du joueur international camerounais Rooney Eva Wankewai soumis pour authentification à la Fédération camerounaise de football est un faux document et ne se trouve pas dans notre base de données », pouvait-on lire dans la lettre.

En Algérie, pour qu’un footballeur étranger puisse signer et bénéficier d’une licence LFP, il « doit avoir un statut d’international dans son pays dans les équipes U20, U23 et A pendant au moins deux années, âgé de moins de 27 ans à la date de son recrutement (date de signature du contrat faisant foi).» Ce qui n’est donc pas le cas de Rooney qui ne veut pas résilier son contrat avec les Doyen et exige d’être payé jusqu’à expiration du bail pour partir. Cette affaire peut prendre des tournures graves sachant qu’il y a falsification émanant d’une instance fédérale.

Le document d’authentification envoyé par la FECAFOOT à la FAF :

120553257 332525531141941 3338930558901080672 n 1




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.