Nous contacter

#Team DZ

Manchester City : Riyad malaise

Publié

le

Riyad Mahrez vs Burnley

Les hommes peuvent démentir et mentir. Mais pas les statistiques. Contrastant avec l’éclatante forme qu’affiche Manchester City, Riyad Mahrez a perdu de sa superbe footballistique. Sa situation, dans un effectif ultraconcurrentiel où les places sont chères, devient extrêmement préoccupante. Ce qui nous pousse à penser que Djamel Belmadi, sélectionneur de l’équipe nationale, avait vu juste pour ce qui est du ressenti de son capitaine.

Le coach de l’EN avait estimé que Mahrez ne pouvait pas être content de sa situation à Man.City. En décrypté, Belmadi a, fort probablement, voulu dire que le gaucher se porterait mieux s’il était plus décisif et plus en confiance au moment où son temps de jeu commençait à se réduire. Pour tout footballeur, il y a l’envie permanente de jouer mais aussi contribuer d’une manière directe aux bonnes performances de son équipe.

Oublié (volontairement?) par des coéquipiers

Cela nous mène à parler des chiffres que réalisent les Citizens récemment. Pour ce qui est de la Premier League, ils restent sur 10 succès de suite sur les 14 signés toutes compétitions réunies. En championnat, l’Algérien a pris part à 6 (349 minutes) des 13 dernières rencontres dont 4 qu’il a débutée comme titulaire en allant deux fois au terme. Aussi, il n’a pas été utilisé à 4 reprises. Ce qui montre, si besoin, qu’il n’est pas vraiment indispensable aux yeux de son entraîneur Pep Guardiola.

Pour ne rien arranger, il ne trouve pas de soutien particulier auprès de ses coéquipiers. Sur nombreuses phases de jeu, on peut remarquer qu’il n’est pas le circuit préférentiel de Rodri ou encore Gündogan. Des oublis ou un boycott? A chacun son appréciation.

Baisse drastique de la productivité

Sur le plan personnel, il n’a trouvé la faille qu’une seule fois en délivrant une petite passe décisive. Sachant que les Skyblues ont marqué 25 buts sur cette période, le taux de participation est très faible pour le natif de Sarcelles. La productivité est dans le rouge et cela ne peut que plomber le moral et la confiance de la vedette des Fennecs contraint de voir son coéquipier Foden, même si cela peut paraître paradoxal, le crucifier après sa sortie du terrain dimanche à la 72e minute.

Le jeune et prodigieux anglais, avec une réalisations et une offrande, a puni la défense des Reds en plus de rendre la stérilité de l’ancien Fox sur le côté droit patente. Même ce qu’il réussissait admirablement auparavant, Mahrez  ne le fait plus. Pourtant, il fut un temps où ses vis-à-vis ne savaient plus sur quel pied danser quand il l’affrontaient. Aujourd’hui, c’est lui qui a oublié la chorégraphie footballistique. En attendant qu’il retrouve son swing. Fort heureusement, avec le retour de la Ligue des Champions UEFA et la densité du calendrier, il devrait, si sa baisse de régime n’est pas d’ordre physique aussi, avoir d’autres opportunités pour montrer l’étendue d’un talent indubitable.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.