Nous contacter

#Team DZ

LDC : L’OM, un souvenir de jeunesse pour Riyad Mahrez

Publié

le

Riyad Mahrez Manchester City OM

Manchester City affronte, ce mardi, l’Olympique de Marseille pour le compte de la deuxième journée d’UEFA Champions League. L’occasion pour Riyad Mahrez de se remémorer des souvenirs de jeunesse lui qui se dit avoir été un supporter du club phocéen. Sans oublier également que ce dernier l’a recalé à deux reprises.

La venue de Manchester City au Stade Vélodrome, ce mardi, aura une saveur particulière pour l’international algérien, Riyad Mahrez. Originaire de la région parisienne, c’est « l’ennemi » marseillais que le natif de Sarcelles va supporter durant son adolescence. Il ne s’en est d’ailleurs jamais caché : « C’est vrai qu’avant j’aimais trop Marseille, j’aimais bien regarder leurs matchs, surtout à l’époque de Drogba, Ribéry… Mais ce n’est plus comme avant » avait déclaré l’ancien Foxes. Plus récemment encore, l’ailier droit a réitéré ces propos en ajoutant qu’un transfert à l’OM serait toujours possible, non sans évoquer les recalages dont il a fait l’objet : « J’aurais pu aller jouer à Marseille et je peux encore aller jouer à Marseille. On ne sait jamais dans la vie, il ne faut fermer aucune porte. Moi à l’époque je ne savais pas et j’étais bien à Leicester mais ils ont jugé que je n’avais pas le niveau ».

Recalé par Anigo puis Labrune

Nous sommes en 2009, Riyad Mahrez évolue alors à Quimper en CFA et  reçoit un appel du champion d’Europe 1993 pour passer un essai afin d’intégrer le club : « Mon club de cœur, c’était Marseille. Ils m’ont appelé pour faire un essai. (…) J’y vais, je m’entraîne avec la CFA de Franck Passi, tout se passe grave bien, à tel point que José Anigo (le directeur sportif, ndlr) descend et me dit qu’ils veulent me faire signer. Dans ma tête, j’étais dans un film, j’avais 18 ans. (…) Je suis rentré chez moi, j’ai cru que j’allais signer à Marseille » avait-il raconté lors d’un live instagram avec Smaïl Bouabdellah.

Cependant, le Fennec, à peine majeur aux moments des faits, va connaître un revirement de situation : « 3-4 jours après, Anigo appelle mon agent : ‘on a un joueur avec un profil un peu similaire ici et on ne veut pas lui mettre des bâtons dans les roues’. C’était (Billel) Omrani » poursuivra-t-il. Et comme si une fois ne suffisait pas, l’actuel Citizen sera, encore recalé par Vincent Labrune, président de l’OM en décembre 2014, après l’envoi d’un email de la part de l’agent du joueur. Ce dernier avait proposé Mahrez (évoluant à Leicester) et Zinédine Ferhat (évoluant encore à l’USM Alger). La désormais célèbre réponse de l’actuel président de la LFP fut sans équivoque : « Pensez-vous réellement que des joueurs de Leicester et de l’USM Alger peuvent aujourd’hui avoir leur place à l’OM dans le projet qui est le nôtre ? Bref de façon à gagner du temps, je me permets de vous préciser que nous essayons d’être professionnels et qualitatif en termes de recrutement et qu’en conséquence la probabilité que nous prenions des joueurs de cette façon est égale à zéro. J’espère que vous ne prendrez pas mal ce message mais je ne supporte pas que l’on me prenne pour un gogo… ». Expéditif.

Depuis, Riyad Mahrez a fait son chemin loin de la Canebière non sans moins de réussite puisqu’il a remporté la Premier League à deux reprises (2016, 2019), le trophée de meilleur joueur de Premier League en 2016 et la Coupe d’Afrique des nations en 2019 avec l’Algérie. Et qui sait ce que serait devenue la carrière du 7ème au classement Ballon d’or France Football 2016 si ce dernier avait signé à l’OM…

Gagner pour oublier les difficultés en Premier League

C’est un fait, Pep Guardiola connaît son pire début de saison avec Manchester City. En effet, Mahrez et ses compères n’ont enregistré que huit points en cinq matchs et restent sur un match nul décevant sur la pelouse de West Ham (1-1). Sans oublier la défaite très significative face à Leicester City à domicile (2-5). Les Skyblues ont déjà cinq points de retard sur les deux leaders, Liverpool et Everton.

L’UEFA Champions League arrive donc à point nommé pour engranger de la confiance face à des Marseillais qui se cherchent encore au niveau du jeu. Même si Man City n’est pas flamboyant cette saison, il pourra compter sur son armada offensive pour tenter de faire la différence et enregistrer un second succès après celui face à Porto (3-1). Présent en conférence de presse d’avant-match, Riyad Mahrez a, encore une fois, évoqué son amour d’antan pour l’OM, non sans rappeler son envie de repartir avec les trois points : « J’ai toujours dit que quand j’étais jeune j’étais un fan de l’OM, surtout à cause de mon père, mais demain je ne penserai qu’au match. Je joue pour Manchester City et je vais tout donner pour qu’on puisse gagner demain ». Le numéro 26, sera, sauf surprise, titulaire pour cette rencontre, la première entre ces deux équipes en Champions League.

Publicités

Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.