Nous contacter

#Team DZ

Man.City : Mahrez conforté dans la hiérarchie offensive ?

Publié

le

pep guardiola

Par trois fois, Riyad Mahrez a montré la voie aux siens samedi pour la réception et le large succès (5-0) contre Burnley. Un triplé qui devrait consolider la position de l’Algérien dans les plans (souvent versatiles) de son entraîneur Pep Guardiola. Dans sa quête pour retrouver de la maîtrise devant, l’ancien entraîneur du FC Barcelone semble avoir une exigence primordiale, du moins sur le court terme: marquer. Ce que le capitaine de l’EN a fini par faire après 2 mois de disette en club. Au meilleur des moments manifestement.

En conférence de presser d’après-match, il y avait un mot qui revenait sans cesse dans la bouche de Guardiola : « goals » (buts). Et il était au pluriel. Comme pour que les places devants dépendent de l’efficacité pour des Citizens  qui cherchent, plus que jamais, à se rassurer et retrouver ce qui faisait leur réputation : la puissance offensive.

Le statut de titulaire à l’aune du réalisme

Avec son hat trick, Mahrez était, inévitablement, un des sujets principaux du face à face entre le coach des Skyblues et les journalistes. Le technicien catalan a trouvé le Dz  « plus tranchant par rapport aux dernières semaines » dans son jeu. Même en l’absence de Raheem Sterling et Sergio Agüero, tous les deux convalescents, les Mancuniens ont pu dérouler devant. En revanche, Gabriel Jesus était, bel et bien, présent en pointe. Le Brésilien n’a, pour autant, pas trouver la faille (il a vu son but annulé par le VAR) se contenant d’être passeur décisif pour le 4e but signé Ferran Torres.

Sur l’efficacité, Guardiola a semblé avoir une idée arrêtée : elle sera considérée au moment de choisir les onze qui débutent. « Gabriel Jesus doit marquer plus souvent. Sterling, quand il joue, doit marquer aussi. Mais ils ne marquent pas beaucoup. On doit marquer des buts. C’est pour ça qu’ils jouent et c’est sur ça qu’ils seront jugés », a-t-il lancé en guise d’avertissement.

Pas de rotation en vue 

Par ailleurs, le chef de la barre technique des vice-champions d’Angleterre a semblé catégorique sur son management à venir. Pour la gestion de l’effectif, « ce n’est pas une question de rotation.» Avec 4 buts et 1 passe décisif en 8 apparitions en Premier League, toutes comme titulaire, Mahrez a gagné des galons dans la hiérarchie puisqu’aucun de ses coéquipiers ne fait mieux en termes de stat’ dans l’épreuve.

Mais bon, avec Guardiola, rien n’est jamais figé ou explicable. Même pour le premier joueur après Santi Cazorla à avoir inscrit un triplé  et créé 6 occasions dans un seul match. La performance de l’Espagnol, désormais coéquipier de Baghdad Bounedjah à Al-Sadd (Qatar), remonte à presque 8 ans puisqu’il l’avait signée le 17 décembre 2012 lors de la victoire (2-5) d’Arsenal chez Reading.

 




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.