Nous contacter

A La Une

Affaire Gassama: Les précisions de Charaf-Eddine Amara

Publié

le

charaf amara discours solo beige

Lundi, la FIFA annonçait les sanctions disciplinaires des matchs de mars dernier faites par la FIFA. Dans la foulée, BeIN Sports Arabic supputait qu’il n’y aura pas de replay pour le match Algérie-Cameroun Ava t de se raviser. Pour sa part, Charaf-Eddine Amara, président de la Fédération algérienne de football (FAF), a tenu à apporter ses précisions.

La chaîne qatarie est partie dans les conclusion hâtives en affirmant que c’était une décision officielle. Cela a contraint Charaf-Eddine Amara, président en instance de démission de la FAF, a tenu à préciser, dans une publication faite par l’instance, que “la FIFA nous a notifié la sanction (3000 Francs suisses) il y a une semaine de cela. Cette sanction est strictement disciplinaire et en rapport avec les incidents (jets de sièges sur la pelouse et utilisation de fumigènes) en marge du match Algérie – Cameroun”.

Le dossier est chez la Commission d’arbitrage 

Par ailleurs, le successeur de Kheireddine Zetchi indique que “l’instance reconnaît et assume ces faits. Mais on espère que cela ne se produira plus dans l’avenir”. Toutefois, Amara tient à assurer que “notre requête principale (réclamation sur l’arbitrage de Gassama NDLR), n’a pas connu son verdict. Le dossier est entre les mains de la Commission d’arbitrage”. En outre, il nie “fermement les rapports qui disent que notre réclamation n’a pas été acceptée”.

La contestation algérienne “porte sur l’aspect technique” comme précisé récemment par Salah-Bey Aboud. La structure footballistique mondiale pourrait se prononcer sur cette affaire dans la deuxième quinzaine du mois de mai comme noté par Winwin, un média du Qatar. Toutefois, quand la FAF affirme ne pas savoir quand la FIFA se prononcera, on peut douter de la fiabilité de cette information.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe-du-monde-2022