Nous contacter

A La Une

ALG-CMR/Réclamation de la FAF: Le fond n’était pas si solide que ça…

Publié

le

FIFA

La Commission d’arbitrage de la FIFA a examiné la requête de la Fédération algérienne de football (FAF). L’instance Dz de la balle ronde y avait joint des arguments techniques liés aux décisions de Bakary Gassama. Ce dernier était le referee du match Algérie-Cameroun joué le 29 mars dernier au stade Mustapha-Tchaker dans le cadre du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. L’organe arbitral de la FIFA annonce à demi-mot que le dossier présenté par la FAF n’est pas convaincant.

Ce qu’on peut confirmer dans le communiqué publiée par la FAF est que le VAR était fonctionnel. Et ce tout au long de la partie entre les Fennecs et les Lions Indomptables. Les actions qui font objet de litige ont donc été examinées en temps réel dans la cabine de l’assistance à l’arbitrage. On comprend aussi qu’il n’y aurait jamais eu de désaccord entre l’assistance vidéo et Gassama.

Le d’ores et déjà qui veut tout dire

Comme nous l’avions révélé jeudi, le dossier de l’Algérie a été accepté sur la forme pour être examiné. Toutefois, la Commission en charge de juger son bien-fondé plante déjà le décor avec son “accusé de réception”. « Nous regrettons que, selon votre appréciation, les décisions des arbitres aient pu influer négativement sur le cours de la rencontre. Nous avons pris bonne note des éléments de votre courrier » note le département.

Par ailleurs, il y a la suite de la correspondance qui veut clairement dire que les “anomalies” relevées par la FAF dans sa réclamation sont trop léger pour peser et remettre en question l’impartialité de l’arbitrage. En effet, du côté de Zurich on garantit d’ores et déjà que « l’ensemble des incidents survenus pendant le match ont été examinés avec soin par les deux arbitres “vidéo”, conformément aux Lois du Jeu et au protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage ».

En d’autres termes, Pierre Luigi Collina et son équipe ne trouvent pas les arguments de la FAF accablants. Dès lors, la prestation de Bakary Gassama n’est pas remise en cause. La plaidoirie administrative envoyée par l’Algérie ne changera vraisemblablement pas le verdict de l’élimination. Et si l’on lit entre les lignes, Gassama serait jugé non-coupable.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.