Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie-Ghana (3-0) : Les notes des chroniqueurs de “C’est vous l’Expert”

Publié

le

9B3C8306 A432 4765 9C4F B7DA5762B11A

34ème rencontre sans défaite pour les poulains de Belmadi à quelques jours seulement du début de la Coupe d’Afrique des nations. La répétition générale a parfaitement été réussie et l’Algérie s’est imposée 3-0 face à une équipe du Ghana certes remaniée mais comptant dans ses rangs Thomas Partey (Arsenal, Angleterre), Daniel Amartey (Leicester City, Angleterre) ou encore Alexander Djiku (RC Strasbourg, France). Étouffant leurs adversaires en première période grâce à un pressing très haut et parfaitement coordonné, les Fennecs ont ensuite su géré la rencontre avec de nouvelles belles séquences de jeu dans les 20 dernières minutes. Ces dernières coïncidant avec la très bonne implication des entrants. Au sortir de la rencontre, voici une moyenne des notes des chroniqueurs de “C’est vous l’Expert”.

Mbolhi 6/10 : Celui qui va entamer sa cinquième coupe d’Afrique des nations est entré en mode compétition. On l’a d’ailleurs aperçu prendre son rôle de leader très à cœur en encourageant ses coéquipiers peu avant le coup d’envoi. Précieux sur sa ligne comme lors de cette frappe ghanéenne bien détournée en seconde période, le portier d’Al Ettifaq reste néanmoins perfectible dans le domaine aérien et son jeu au pied a quelque fois donné des frayeurs aux spectateurs et téléspectateurs algériens.

Atal 5,5/10 : Sa vélocité et sa capacité à éliminer en un contre un font de lui le titulaire incontesté au poste de latéral droit, et ce, malgré les derniers mois difficiles qu’il a traversé. Souvent dépassé défensivement, comme sur cette action litigieuse dans la surface en deuxième mi-temps, Youcef Atal s’est ensuite bien rattrapé offensivement en étant directement impliqué sur le second but algérien (2-0 ; 75′). Ses prochaines prestations dépendront fortement de sa capacité à prendre confiance en son jeu. Remplacé par Houcine Benayada à la 84ème minute.

atal youcef deborde algerie 3 0 ghana amical prepa can 2021

Mandi 6,5/10 : Le sociétaire de Villarreal n’a pas chômé avant de reprendre du service en équipe nationale. Remplaçant ce lundi avec le Sous-Marin Jaune, Aïssa Mandi a débuté cette rencontre amicale en tant que titulaire dans l’axe de la défense. Sûr de ses forces et beaucoup plus interventionniste qu’à l’accoutumée, l’ancien Rémois a grandement aidé le double pivot du milieu grâce à des sorties précieuses sur le porteur du ballon. Sa lecture du jeu et son aisance balle au pied lui facilitant la tâche, le finaliste de la dernière supercoupe d’Europe, bien qu’il soit remplaçant en club, va démarrer sa 4ème compétition continentale avec une bonne dose de confiance.

Bedrane 6/10 : La coupe arabe lui a fait du bien et ça se voit. Décrié pour son jeu au pied approximatif lors de ses premières sorties avec la sélection nationale, Abdelkader Bedrane a gagné en assurance et forme désormais une paire intéressante avec Mandi. Toujours aussi solide dans les duels, l’ancien sétifien a eu un grand rôle à jouer dans les montées salvatrices de l’ex-joueur du Bétis, assurant une couverture efficace.

Bensebaini 6,5/10 : Fidèle à lui-même, Ramy Bensebaini a une nouvelle fois délivré une rencontre très satisfaisante. La coupe arabe d’Ilyes Chetti est venu lui rappeler qu’il ne devait pas se reposer sur ses lauriers, sous peine de voir le natif d’Annaba venir le titiller au poste de latéral gauche. Attention néanmoins aux oublis défensifs sur son côté qui ont donné quelques sueurs froides à la défense algérienne.

RAMIZ ZERROUKI 7,5/10 : L’homme de cette rencontre. Placé dans un double pivot inédit aux côtés d’Adam Zorgane, le joueur du FC Twente s’est régalé au milieu de terrain. Pièce maîtresse du pressing algérien, c’est lui qui viendra chiper le ballon dans les pieds ghanéens juste avant l’action amenant au corner puis au but d’Adam Ounas. Omniprésent, son jeu au pied a également été très efficace, contrairement à ses précédentes sorties où ses prises de décisions manquaient parfois de spontanéité.

zerrouki ounas belmadi algerie 3 0 ghana amical prepa can 2021

Adam Zorgane 6,5/10 : L’ancien Paciste est un joueur très intelligent. Oui, on se répète, mais il l’a de nouveau prouver lors de cet amical face au Ghana. Habile balle au pied et toujours au bon endroit, au bon moment, le natif de Sétif a été le pendant parfait de Zerrouki formant une paire complémentaire au milieu de terrain. Remplacé par Ismaël Bennacer (63′) qui sera suspendu lors de la première rencontre de la phase de poules face à la Sierra Leone et qui a su apporter toute son expérience dans l’entrejeu.

Yacine Brahimi 5,5/10 : Positionné en numéro 10, l’ancien Rennais a pondu une première mi-temps quasi parfaite tactiquement. Attiré par le couloir gauche lors de la coupe arabe, Yacine Brahimi est, cette fois-ci, parfaitement resté dans son rôle de meneur de jeu. Très impliqué défensivement, en témoigne ce retour dans sa propre surface en première période, le champion du Portugal 2018 aurait pu être plus efficace balle au pied (manque de lucidité), même si on a aperçu chez lui une volonté de simplifier son jeu. Remplacé par Farid Boulaya (71′), auteur d’une passe décisive et dont la justesse technique a permis de fluidifier le jeu des Verts.

Adam Ounas 6/10 : Le premier buteur de la rencontre ne déçoit jamais lorsque l’on fait appel à lui. Virevoltant sur son couloir droit, le Napolitain s’est facilement débarrassé de son vis à vis avant d’ajuster le portier ghanéen du droit (1-0 ; 8′). Moins en vue par la suite, l’ancien Niçois demeure très dangereux à chaque prise de balle et sera LE joker de luxe offensif au sein de l’échiquier de Djamel Belmadi. Le numéro 7 d’un soir a finalement laissé sa place à Said Benrahma (71′), impliqué sur le jeu à trois lors du but contre son camp adverse (2-0 ; 75′).

ounas deborde algerie 3 0 ghana amical prepa can 2021

Youcef Belaili 5,5/10 : Il est revenu plus fit mais pas encore au top de sa forme. Actuellement sans club et libre de s’engager là où il le souhaite, l’Oranais a toujours cette capacité de percussion mais a souvent péché dans le dernier geste. Beaucoup plus impliqué défensivement qu’à la coupe arabe, sa montée en puissance devrait intervenir lors de la phase de poules. En espérant qu’il prenne ce fameux dernier train pour l’Europe, à bientôt 30 ans.

Baghdad Bounedjah 5/10 : Encore une rencontre à oublier pour l’ancien Harrachi. Sa première occasion a donné le ton d’une partition mal maitrisée. Bien servi par son compère de toujours, Belaili, l’attaquant d’Al Sadd a complètement raté son contrôle, l’empêchant d’aller disputer un face à face avec Nurudeen. Bien qu’impliqué et précieux dans son harcèlement constant sur la défense adverse, Bounedjah a annihilé plusieurs situations offensives par ses approximations répétées. Sorti à la 63ème minute en lieu et place du recordman de buts en sélection qui a une nouvelle fois fait mouche. Islam Slimani, toujours aussi juste et décisif lors de ses entrées, a inscrit son 40ème but en 80 sélections.

Débrief de la rencontre entre l’Algérie et le Ghana

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021