Nous contacter

Equipe Nationale

ALGÉRIE – MALI : Une rivalité ancestrale

Publié

le

montage mali algerie

En parcourant l’histoire footballistique des deux pays, on s’aperçoit que toutes les générations ont connu leurs « Algérie-Mali ». Chaque génération peut raconter son match. Il y a toujours une atmosphère particulière, un fait à raconter. Comme pour la Côte d’Ivoire, les matchs contre les Aigles du Mali peuvent avoir chacun leurs histoires. Au contraire de la Mauritanie, les rencontres Algérie-Mali ont jalonné l’histoire du football algérien. Amicaux ou officiels, ces matchs sont au nombre de 25. La 26ème joute se déroulera ce dimanche 6 juin à Blida.

1965 à 1988 : le début de la rivalité

Dans les années 60-70, les deux pays se rencontrèrent 7 fois. De 1965 à 1979, on a eu le droit à ce classique africain en moyenne 1 match tous les deux ans. Trois victoires de chaque côté et un nul. Les rencontres étaient principalement dans le cadre des qualifications des jeux olympiques. Paradoxalement, les années 80 n’ont vu que 3 oppositions entre les deux sélections. Lors des qualifications à la CAN Libyenne de 1982, en avril 1981, les Fennecs marquèrent le coup par un cinglant 5-1 (Bensaoula, Guendouz, un CSC et 2 buts de Madjer). Le Mali réplica, 10 jours plus tard, en infligeant un 3-0 aux Verts. La qualification a été acquise sur le fil, mais une équipe venait de naitre… En 1988, lors d’un match amical, le premier dans l’histoire entre les deux pays, les coéquipiers de Fodhil Megheria corrigèrent leur voisin du sud 7-0 (buts de Zorgane, Assad, Medane, Hadj-Adlene, Kabrane, Tlemçani et Bouiche). Ce qui restera le score le plus large entre les deux pays.

1990 à 2009 : le Mali prend le dessus

Pour se préparer à la CAN 90, les protégés de Kermali retrouvèrent les Maliens à Paris. Lors de la 4ème édition du Challenge de l’Amitié, en janvier 1990, organisé conjointement par le Red Star et le Conseil Général du 93. Le tournoi vit la participation de l’Algérie, le Red Star, le Mali et l’Union de Douala (Cameroun). La sélection algérienne battit les camerounais 3-1 et retrouvèrent le Mali en finale. Là encore, les Verts ne firent pas de détails : victoire 5-0 (triplé de Rahim, but de Bouiche et Saib). En 2002, les Aigles ont eu le droit à leur Coupe d’Afrique des Nations. Un vent de jeunesse soufflait sur les dunes de Bamako. Emmené par de talentueux joueurs à l’image de Mahamadou Diarra, Cheikh Omar Dabo et surtout Seydou Keita, le pays organisateur ne laissa aucune chance à une équipe d’Algérie, en pleine reconstruction, sous la houlette d’un jeune entraineur…Rabah Madjer.

Lors du 3ème match du premier tour, les Aigles du Mali renvoyèrent à la maison les Verts en les battant 2-0. Un long chemin de croix attendait les coéquipiers de Kraouche, Saifi et Dziri  après cette élimination. Après quelques rencontres amicales entre 2004 (rappelez-vous, en janvier 2004, juste avant la CAN Tunisie 2004, défaite de l’Algérie 0-2 à Alger avec un nouveau joueur nommé Ouadah…) et 2008, les deux protagonistes se retrouvèrent encore au premier tour d’une CAN, cette fois-ci, en Angola, en 2010. Auréolés d’une qualification à la coupe du monde Sud-Africaine, obtenue avec du sang et des larmes contre l’Egypte, à Omdourman (Soudan), Les camarades de Karim Ziani réussirent à vaincre une solide équipe malienne 1-0 (but de Halliche) et prirent un avantage pour passer au second tour. Finalement les Fennecs réussissent à atteindre les demi-finales, battus par les Pharaons, et l’arbitrage plus que douteux du Béninois Coffi Codjia, 4-0.

Depuis 2010 : l’Algérie est supérieure

En 2014 et 2015, les deux équipes se retrouvèrent pour les qualifications de la coupe du monde 2014 et la CAN 2015. Chaque équipe est restée maitre chez elle. Le mali gagna à Bamako alors que les poulains d’Halilhodzic se sont fait respectés à Blida : victoire 1-0 en septembre 2013 (but de Soudani) et encore 1-0 en septembre 2014 (but de Medjani sur un service de Mahrez). Le fait de ces matchs est la large qualification de l’Algérie au détriment des coéquipiers de Keita. Les Verts ont su ramener des points de leurs déplacements, au contraire des Maliens. La dernière opposition fût au Qatar. Dans le cadre des préparatifs à la CAN 2019, les 2 adversaires se rencontrèrent à Doha. Dans un match à huis clos, décidé par le staff algérien. L’Algérie en plein doute sur ses capacités à aller loin dans la compétition, se frotta à un outsider. Une victoire étriquée 3-2 (buts de Bounedjah, Belaili et Delort) du nouveau capitaine Riyad Mahrez et ses camarades ne dissipa pas totalement les doutes. En effet, Marega et ses coéquipiers ont réussis à mener à 2 reprises avant que les Fennecs ne l’emportent.

Ainsi depuis 1965, l’Algérie et le Mali se sont opposés 17 fois en matchs à enjeux et 8 fois en amical. Au total, il y a eu 25 rencontres. 25 comme le nombre de matchs sans défaites des Verts sous l’ère Belmadi. Est-ce un signe ? Le 26ème match se jouera ce dimanche avec une possibilité d’égaler le record ivoirien qui date de 2013. Attention aux Maliens, même diminués, ils poseront, comme à l’accoutumée de gros problèmes à l’Equipe Nationale. Ils n’ont perdu qu’un seul de leurs 6 derniers matches (contre la Guinée, 2-1, en mars dernier). De plus, on peut espérer une avalanche de buts. Peu de fois, cette opposition s’est terminée par un nul et jamais par un score vierge. Les attaquants des deux camps ont souvent été prolifiques. A ce jeu de qui marque le plus, El khedhra l’emporte : 39 buts de marquer et 27 d’encaisser. De bon augure pour ce soir !

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.