Nous contacter

#Team DZ

Belmadi, Belaili, CAN 2021 : Delort à cœur ouvert

Publié

le

Delort

Invité de l’émission Colinterview, sur la chaîne Youtube du même nom, l’international algérien Andy Delort s’est confié sur plusieurs aspects de sa carrière. Des anecdotes sur sa jeunesse, son début de carrière en Corse, ou encore les différents clubs par lesquels il est passé (Montpellier, OGC Nice..), l’attaquant de 32 ans est passé sur beaucoup de sujets, et notamment son aventure en sélection nationale.

Ayant changé de nationalité sportive pour rejoindre l’Algérie pour la CAN 2019, Andy Delort confie qu’il a été contacté plusieurs fois par le sélectionneur Djamel Belmadi, mais que ces papiers n’étaient pas encore prêts, ce qui avait obligé le coach de faire l’impasse sur sa nouvelle recrue dans un premier temps. En fin de compte, Delort, qui avait terminé la totalité de sa procédure administrative juste après l’annonce de la liste, a rejoint le groupe après que Haris Belkebla ait été écarté de la compétition suite à un comportement inapproprié.

“J’étais à la plage avec mon fils, je vois mon téléphone sonner et c’était la FAF. Ils m’ont dit prend ton billet, ce soir tu nous rejoins à Doha et tu viens pour la CAN. C’était extraordinaire. Deux jours après, y a le match contre le Mali, je rentre et je marque. J’ai fait un très bon choix, j’ai vécu des moments merveilleux en sélection, a déclaré Delort.

Le scandale de la CAN 2021 retracé

Avant la compétition africaine qui a eu lieu en janvier 2022, Delort a été au cœur d’un énorme scandale en Algérie, s’attirant les foudres de Djamel Belmadi. Le joueur avait décidé de ne pas répondre à l’appel d’El-Khedra pour se focaliser sur son club, l’OGC Nice, ce qui avait extrêmement fâché le coach. Ce dernier n’a d’ailleurs plus fait appel à Delort durant plus d’un an et avait exigé des excuses publiques du joueur.

“J’ai eu une discussion avec Belmadi et elle ne s’était pas très bien finie. Je lui ai dit que ça allait être compliqué pour moi pour la CAN pour plusieurs raisons, dont mon père qui était hospitalisé. J’étais pas prêt à y aller. J’aime beaucoup Djamel et il m’a beaucoup apporté, mais c’était un peu tendu. Je comprends qu’il le prenne mal, mais à ce moment-là, je voulais être performant en club pour avoir plus de temps de jeu en sélection. Même aujourd’hui c’est compliqué à chaque fois, parce que “c’est moi“”, a précisé le joueur.

“Le vilain petit canard” de l’équipe à la rescousse de Belaili

L’animateur de l’émission rappelle ensuite à Andy les problèmes que peuvent vivre les binationaux en sélection, rappelant la fois où le joueur avait bu de l’eau en plein Ramadan en plein match (mars 2023). Une situation qui, à l’époque, avait fait réagir sur les réseaux sociaux. “Tu vas en sélection et tu vois qu’il y a pas ce truc. J’ai toujours tout fait pour la sélection et pour les joueurs. Quand Belaili a eu des problèmes à Brest, j’ai tout fait pour le faire signer à Ajaccio, alors que certains ont tout fait pour qu’il ait des problèmes à Brest justement, a dit le Fennec.

Pour finir, Delort a admis qu’il avait déjà pensé à arrêter sa carrière internationale suite à tout ce qu’il a pu vivre avec les Verts. “J’ai pensé à abandonner car il y a des choses qui ne me plaisent pas. J’avais pas beaucoup de temps de jeu ni les matchs qui faisaient que j’allais apporter plus que ça”, a conclu l’actuel attaquant d’Umm Salal.

>> Interview complète d’Andy Delort

Emission Web




Tendance

Copyright © 2023 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.