Nous contacter

Equipe Nationale

Benrahma ne doit pas être un dommage collatéral

Publié

le

benrahma rate echec deception sierra leone

Plus fréquemment utilisé avec West Ham United et décisif avec un volume de jeu appréciable, Saïd Benrahma revient au premier plan ces dernières semaines. Samedi, il était même buteur contre Crystal Palace en Premier League. Malgré la défaite, survenue après sa sortie, il faut le souligner, le Dz a donné de la satisfaction sur le plan individuel. Ce regain de forme devrait, si la logique est respectée, lui valoir une place dans la liste finale de Djamel Belmadi pour la date FIFA de novembre.

« Pourquoi Benrahma n’est pas là? Je ne peux pas prendre 30 joueurs. C‘est un choix. Tout simplement », c’était la réponse de Djamel Belmadi lorsqu’il a été interrogé sur son absence en septembre dernier. C’était assez expéditif il faut l’avouer.

En d’autres mots, il y avait un déclassement pour le Hammer dans la hiérarchie des milieux offensifs. Compréhensible sachant qu’il ne faisait pas un début de saison fou avec les Londoniens et devait se contenter de jouer les matchs de l’Europa League Conférence UEFA en n’étant que “coiffeur” en championnat.

Comme un blocage avec les Verts

Dès lors, Belmadi a jugé qu’il ne méritait pas de convocation pour le précédent regroupement. C’était aussi le cas pour le rassemblement de juin. Pourtant, l’entraîneur de l’EN avait décidé de le convoquer en urgence pour le match “retour” contre le Cameroun au stade Mustapha Tchaker (Blida) au mois de mars. Le chef de la barre technique ne l’avait pas utilisé pour autant.

Clairement, Benrahma reste une énigme avec El-Khadra. En effet, il donne l’impression d’avoir un blocage pour faire ses preuves avec la tunique algérienne. D’ailleurs, à la CAN-2021, il a été transparent. En conséquence, il a payé sa terne prestation contre la Côte d’Ivoire. Une prestation qui lui a porté un sacré préjudice sur le plan international.

Malgré cela, l’ancien sociétaire de Brentford donne l’impression d’avoir de la résilience. Il l’a montré avec West Ham United où il est en train de se replacer dans les plans de David Moyes. Ce dernier ne comptait pas trop sur lui à un moment donné. Notamment de début septembre jusqu’à la mi-novembre où il n’a jamais été titulaire en championnat (4 fois remplaçant et 2 matchs sans jouer la moindre minute).

Un retour en forme qui tombe à pic

Cependant, depuis le 13 octobre écoulé, le natif de Aïn Temouchent enchaîne. Il compte 5 titularisations en 7 matchs avec 3 buts à la clé dont le dernier marqué samedi dernier face à Palace d’une superbe frappe de 25 mètres. Ce retour en forme pourrait donc lui offrir une place dans le squad final de Belmadi pour la fenêtre internationale exceptionnelle de novembre.

Benrahma mérite bien une nouvelle chance pour essayer de se débloquer psychologiquement. A 27 ans, il a potentiellement beaucoup à donner à la sélection où il compte 17 capes pour 1 buts et 2 passes décisives. Il joue dans un club de l’élite anglaise et livre des rencontres au rythme soutenu en Premier League. Pour cela, il faudra maintenir ce niveau de performance en attendant que le coach de Verts établisse sa liste définitive. En tout cas, selon les informations en notre possession, Benrahma est dans l’effectif élargi en attendant de survivre à l’ultime écrémage. La réponse dans les prochains jours.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.