Nous contacter

#Team DZ

Borussia Dortmund – Manchester City (20h) : Mahrez a rendez-vous avec l’Histoire

Publié

le

606cc367d0f77

C’est avec un mince avantage acquis après le succès (2-1) lors du quart de finale « aller » de Champions League que Manchester City se rend chez le Borussia Dortmund. Les Citizens tenteront de se qualifier, pour la première fois sous les ordres de Pep Guardiola, en demi-finale de C1. Pour cette rencontre, Riyad Mahrez, qui sera le troisième algérien à atteindre ce stade de la compétition après Rabah Madjer avec le FC Porto et Ali Benarbia avec l’AS Monaco, devrait être titulaire.

Lors de l’acte I il y a 8 jours à l’Etihad stadium, le capitaine de l’équipe nationale était passeur décisif pour l’ouverture du score de Kevin De Bruyne. Le Fennec a joué toute la partie et a tremblé après l’égalisation de Marco Reus avant de voir son coéquipier Phil Foden donner la victoire dans les derniers instants de la partie.

Dimanche, pour la réception de Leeds United en championnat, Guardiola a laissé l’ancien sociétaire de Leicester City sur le banc. Résultat des courses: les Skyblues ont été surpris par l’équipe, pourtant réduite à dix juste avant la pause, de Marcelo Bielsa qui leur ont infligé la 4e défaite de la saison en Premier League. Cette contreperformance vient rappeler que les Mancuniens ne sont pas aussi injouables que ça.

Haaland, éventuel cauchemard

Les Allemands ont dû le noter. Surtout qu’ils ont failli réaliser un hold-up en Angleterre il y a quelques jours. Erling Haaland, actuel buteur de l’édition (10 unités) qui est à l’aise dans le jardin du Signal Iduna Park, reste la principale menace. Côté Citizens, il y a des atouts offensifs à faire valoir mais aussi défensifs sachant que l’équipe n’avait pas concédé de but pendant plus de 800 minutes en LDC avant de voir Reus faire sauter le coffre fort.

Pour sa part, Mahrez, qui a la confiance de son entraîneur depuis un bon moment, essaiera d’apporter sa pierre à l’édifice pour offrir la qualification à Man City qui n’a disputé qu’une seule demie dans l’épreuve reine. C’était lors de la séquence 2015-2016 avec Manuel Pellegrini, aujourd’hui coach d’Aïssa Mandi au Betis Séville, sur le banc. A l’époque, c’est le Real Madrid, futur vainqueur de l’épreuve, qui les avait sortis (0-0 à à l’aller et 0-1 au retour).

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.