Nous contacter

#Team DZ

Boudaoui à Tel Aviv, levée de boucliers et polémique exacerbée

Publié

le

boudaoui tel aviv beer sheva

L’information du déplacement de l’international algérien Hichem Boudaoui avec l’OGC Nice à Tel Aviv pour y affronter l’Hapoël Beer Sheva en Europa League a soulevé un véritable tollé sur la toile. Nombre d’Algériens se sont offusqués par le choix, s’il en est, du milieu de terrain de 20 ans. Mais est-ce justifié ? 

La convocation de Hichem Boudaoui pour le déplacement à Tel Aviv, ce mercredi, a pris les contours d’une affaire politique. Une véritable levée de boucliers s’est déclenchée sur la toile sous forme de choc frontal entre ceux qui condamnent le jeune joueur algérien et ceux qui le soutiennent.

Depuis ce mercredi soir, le natif de Béchar s’est retrouvé malgré lui au cœur d’une polémique exacerbée pour avoir été du déplacement en territoire sioniste avec son club.

Deux fronts s’affrontent sur la toile, entre ceux qui le dénoncent comme étant “le premier Algérien à se rendre en Israël”, allant, pour certains, jusqu’à demander son exclusion de l’équipe nationale -carrément !- et ceux qui s’opposent à son lynchage, expliquant qu’il ne faut pas sortir l’affaire de son cadre “purement sportif”. D’autres internationaux algériens se sont déjà rendu en Israël pour disputer un match de football comme Ishak Belfodil ou Saphir Taïder, mais ces derniers, possédant la double nationalité, ont voyagé avec un passeport français.

Mais dans tous les cas, Hichem Boudaoui aurait sans doute préférée, s’il le pouvait, éviter d’alimenter la polémique et déchaîner les passions pour un fait qui le dépasse clairement. De son côté, Youcef Atal, toujours en convalescence après une contusion à  la cuisse, n’a pas été convoqué pour ce déplacement “européen”.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.