Nous contacter

CAN 2019 : la préférence de Belmadi pour l’Afrique du Sud fait des vagues en Égypte

Publié

le

La récente déclaration de Djamel Belmadi sur le choix du pays hôte de la CAN-2019 n’a pas du tout plus à l’Égypte, donné comme favori pour abriter l’événement africain de l’année en lieu et place du Cameroun. Le sélectionneur national qui a affiché sa préférence pour une CAN en Afrique du Sud, pour des raisons objectives et techniques, a eu droit à une réponse de la Fédération égyptienne de Football qui a interprété ça comme une provocation. Dont acte !

Interviewé par Ennahar TV, lors du récent stage au Qatar (victoire 1-0), sur sa préférence pour le pays hôte de la CAN-2019, Djamel Belmadi a répondu avec franchise qu’il préférait l’Afrique du Sud pour des raisons purement climatiques car “en été, l’Égypte est connue pour son climat chaud. C’est à peu près comme ici au Qatar” avait-il expliqué.

Pourtant, cette déclaration anodine n’a pas manqué de suscité des vagues au pays des Pharaons, a tel point qu’un membre du comité exécutif de la Fédération égyptienne de Football a pris le soin de répondre au sélectionneur de l’Algérie, en l’occurrence Karam Kourdi.C’est vrai qu’à cette époque, il fera chaud mais les matchs se joueront plutôt dans la soirée. On a choisi 6 stades qui sont équipés de projecteurs. Il aurait été préférable qu’il (Belmadi) dise qu’il a peur de l’engouement des supporters égyptiens qui vont encourager leur équipe comme ils l’avaient fait en 2006“, a rétorqué ledit dirigeant. Djamel Belmadi ne manquera sans doute pas de mettre les choses au clair dès sa prochaine sortie médiatique avec fermeté et élégance comme à chaque fois.

La candidature marocaine relancée ?

Pour rappel, la désignation du pays organisateur de la prochaine CAN 2019 est prévue pour le 9 janvier prochain. Égypte ou Afrique du Sud ? L’incertitude plane et il se murmure que la CAF est dans l’embarras puisque les deux dossiers de candidature pour l’organisation de cette compétition sont très fragiles. Les exigences financières sud-africaines ne plairaient pas à la CAF alors que la question sécuritaire fragilise le dossier égyptien. Un revirement à l’africaine n’est donc pas à exclure…

L’entretien complet de Djamel Belmadi :

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.