Nous contacter

Entretien Exclusif

“C’est vous l’Expert” / Rafik Djebbour : “Il faut rester positif pour ce troisième match”

Publié

le

79A33237 47C9 4D8E A3DC C30F2DC2C7DB

Invité de l’émission “C’est vous l’Expert” ce lundi à l’occasion du débrief de la défaite des Fennecs (0-1) face à la Guinée Equatoriale, l’ancien international, Rafik Djebbour, s’est voulu optimiste malgré les deux premiers résultats négatifs enregistrés par les poulains de Belmadi.

“Aujourd’hui, c’est difficile d’être dur envers cette équipe après les trois belles années qui viennent de s’écouler” a rappelé l’ancien attaquant de l’Olympiacos et de l‘AEK Athènes. “Les conditions et l’état du terrain ne sont pas des excuses mais ils jouent un rôle très important sur les organismes de chacun” a-t-il rajouté.

“Si on passe ce tour après cette expérience, je pense que l’on peut encore aller au bout”

Pour Rafik Djebbour, ce n’est ni un manque d’envie ou une défaillance tactique mais bien une absence de réussite qui a fait défaut aux Verts depuis le début de la compétition : “On a les occasions qu’il faut mais ça ne fait pas mouche. Le temps passe et l’adversaire prend de la confiance au fil de la rencontre. De notre côté, je pense que si ce but est marqué face à la Sierra Leone, la suite des évènements n’est pas la même et nous ne serions pas là à débattre de tout ça”. 

Avant d’ajouter : “Je reste optimiste même si actuellement il est compliqué de l’être. Je me dis que si on passe ce tour et après cette expérience, je pense que l’on peut encore aller au bout”. Cela passera par un résultat positif ce jeudi (20h00) face à la Côte d’Ivoire, double championne d’Afrique et que l’Algérie avait difficilement éliminé en quarts de finale lors de l’édition 2019.

“Les joueurs s’étaient peut-être déjà vus au second tour”

Plutôt optimiste pour la prochaine rencontre, le buteur face à l’Egypte en 2009 à Blida a concédé qu’un trop plein de confiance de la part des joueurs a pu entrainé les deux issues négatives face à la Sierra Leone et la Guinée Equatoriale : “Peut-être que les joueurs s’étaient déjà vus au second tour. Inconsciemment cela peut arriver et tu es dans la réaction plutôt que l’action. C’est humain, on peut se dire à soi-même que ce n’est pas le cas mais la réalité des choses est qu’un excès de confiance a pu se glisser dans la tête de chacun”. 

Dernier du groupe E avec 1 point en deux journées, l’Algérie est devancée par la Côte d’Ivoire (4 points), la Guinée Equatoriale (3 points) et la Sierra Leone (2 points). Pour se qualifier au stade des huitièmes de finale et ainsi continuer de défendre son titre acquis en 2019, les Fennecs devront impérativement l’emporter face aux Eléphants.

>> L’émission en intégralité

280415794 1210158143069479 164775797507905036 n

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021