Nous contacter

Equipe Nationale

Côte d’Ivoire 3-1 Algérie : Les notes des chroniqueurs de “C’est vous l’Expert”

Publié

le

Côte d'Ivoire Algérie CAN 2021

La désillusion après la consécration. Défaits (3-1) par la Côte d’Ivoire, les Fennecs sortent de cette CAN 2021 par la petite porte. Tenants du titre après leur sacre en 2019, les hommes de Djamel Belmadi n’ont jamais réellement su se mettre au diapason de cette compétition continentale organisée au Cameroun cette année.

Après un match nul face à la Sierra Leone et une défaite contre la Guinée Equatoriale (0-1), les Verts devaient impérativement l’emporter pour se qualifier en huitièmes de finale. Si le premier quart d’heure a pu laisser quelques espoirs aux supporters, la suite des évènements ressemblait à une agonie lente et douloureuse. Coupée en deux avec un système à quatre offensifs, l’Algérie a vite sombré sur les transitions offensives ivoiriennes. Menés 2-0 à la mi-temps, les coéquipiers du capitaine, Riyad Mahrez, transparent lors de cette rencontre, n’ont jamais pu rattraper leur retard. Et ce n’est ni le penalty raté par le joueur de Manchester City ni la réduction du score de Sofiane Bendebka qui changeront la donne. Au sortir de cette débâcle, une rapide remise en question s’impose à quelques semaines du barrage qualificatif (tirage au sort ce samedi) à la prochaine Coupe du Monde au Qatar (21 novembre au 18 décembre). Voici les notes des chroniqueurs de “C’est vous l’Expert”.

Rais Mbolhi (4/10) : Auteur d’une bonne compétition, le désormais deuxième joueur le plus capé de l’équipe nationale (87 sélections) derrière Lakhdar Belloumi (100 sélections) n’a rien pu faire pour empêcher les assauts adverses qui pilonnaient l’arrière-garde algérienne. Ses quelques arrêts sur sa ligne ont évité un score plus large.

Youcef Atal (3/10) : Le Niçois est toujours aussi friable défensivement, se faisant balader à de nombreuses reprises. Il a essayé d’apporter sa fougue aux avant-postes mais s’est heurté à un Ghislain Konan des grands soirs. Remplacé par Houcine Benayada (80′).

Aissa Mandi (3,5/10) : De l’impact et de l’envie en première période mais beaucoup de fautes évitables. Totalement abandonné par le bloc en seconde partie de rencontre, il ne peut rien sur le troisième but signé Nicolas Pépé.

mandi aissa defaite cote divoire civ 3 1 can 2021 douala

Abdelkader Bedrane (3/10) : Du bon en début de match où il effectue une intelligente intervention après une belle incursion de Ghislain Konan, Bedrane n’est pas exempt de tout reproche sur l’ouverture du score ivoirienne. Le manque de communication entre lui, Benrahma et Bensebaini a été fatal.

Ramy Bensebaini (3/10) : Nicolas Pépé et Serge Aurier lui ont fait vivre une très mauvaise soirée. Offensivement, il n’a jamais pu apporter le surnombre.

Ramiz Zerrouki (4/10) : Son erreur sur le deuxième but ivoirien plombe un début de rencontre réussi avec des interventions efficaces dans l’entrejeu. Beaucoup mieux en seconde période avec la rentrée de Bendebka, il n’a pas été aidé par l’inactivité sans ballon des joueurs offensifs.

zerrouki mandi defaite cote divoire civ 3 1 can 2021 douala

Ismaël Bennacer (4,5/10) : Il aurait pu ouvrir le score mais sa frappe toucha le montant droit de Badra. Toujours précieux balle au pied car il a cette capacité à créer des décalages, il a eu beaucoup de mal face à Sangaré et Kessié à la perte du ballon. Le Milanais a finalement laissé sa place à Sofiane Bendebka (62′), buteur et qui a amené un peu plus d’équilibre dans l’entrejeu.

Youcef Belaili (3,5/10) : L’Oranais est bien trop loin de sa forme optimale. Parfois un peu trop soliste, il a perdu cette lucidité qui faisait sa force sur les derniers mois en sélection. C’est lui qui va chercher le penalty raté par Riyad Mahrez. Remplacé par Farid Boulaya à la 80′.

belaili mahrez gomes defaite cote divoire civ 3 1 can 2021 douala

Said Benrahma (2,5/10) : Remuant sans ballon avec des appels bien sentis, le droitier de West Ham n’est toujours pas assez tranchant lorsque le cuir arrive dans ses pieds. Encore trop timide dans le jeu, il oublie Nicolas Pépé dans son dos sur l’ouverture du score de Kessié.

Riyad Mahrez (1,5/10) : Prestation indigne d’un capitaine d’une sélection nationale. Très peu concerné dès la perte de balle, il n’a apporté aucune plus-value lors des phases offensives.

Baghdad Bounedjah (2/10) : Les matchs se suivent et se ressemblent pour le natif d’Oran. Comme une impression d’avoir perdu le soldat Bounedjah. Remplacé par un Islam Slimani volontaire mais impuissant malgré sa tête qui aurait pu redonner un petit espoir.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.