Nous contacter

A La Une

Cotonou, stade maudit

Publié

le

cotonou benin stade

En 30 rencontres, l’équipe nationale n’a perdu qu’une seule fois sous les ordres de Djamel Belmadi. C’était au stade de l’amitié de Cotonou face à la sélection locale : le Bénin (défaite 1-0). C’est dans ce même antre que la JS Kabylie a joué et perdu sa finale de Coupe de la Confédération CAF au profit du Raja Casablanca. On ne peut pas dire que cette enceinte porte-bonheur.

Les regrets, la JS Kabylie en aura certainement. Surtout celui de ne pas avoir su prendre la partie par le bon bout. Surpris par deux fois lors du premier quart d’heure de la finale de la Coupe de la Confédération CAF contre le Raja, les Canaris ne sont pas parvenus à refaire retard malgré une deuxième période très bien entamée et maîtrisée.

EN/JS Kabylie: scénario au papier calque

Le 8e titre continental attendre pour les Lions du Djurdjura. Les quinze premières minutes de l’explication face aux Casaouis auront été fatales pour les Algériens. C’était le cas pour l’équipe nationale le 16 octobre 2018. Les Béninois avaient ouvert le score à la 16e minute. A la 54e minute, ils verront le capitaine Stéphane Sessegnon être exclu.

Ce samedi soit, il y a eu l’expulsion de Omar Arjoune à la 63e côté Raja. Et comme  les Verts, les protégés de Denis Lavagne ont dominé outrageusement la seconde période sans parvenir à capitaliser sur l’infériorité numérique de l’adversaire. On avait comme l’impression que l’histoire se répétait. Cela s’est confirmé au coup de sifflet final. La défaite était là. Et sur le plus petit des écarts. La guigne était présente au stade de l’amitié où l’inimitié n’est jamais loin. Ce parallèle était pour les superstitieux. La prochaine fois, on s’y rendra pour chasser les mauvais esprits.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.