Nous contacter

Actualités

Dettes des clubs : 13 clubs de Ligue 1 sur 18 interdits de recrutement !

Publié

le

mco oran entree rc relizane friefer ligue 1 dz

Selon le Bureau Fédéral de la FAF, la liste transmise lundi dernier par la CNRL à la LFP à l’occasion du mercato hivernal, ouvert le 26 Janvier et qui prendra fin le 24 Février prochain comporte pas moins de 13 clubs de la Ligue 1 professionnelle, et 16 de la Ligue 2, interdits de recrutement, en raison de leurs dettes cumulées à la CNRL.

Il s’agit du MCO, de l’OM, du RCA, du NAHD, du MCA, de l’ESS, du CSC, de l’USB, de l’ASO, du WAT, du RCR, du NCM et de la JSK. C’est le RCR qui est le club le plus endetté avec 23 milliards de centimes, suivi du MCO (21 milliards), de l’USB (13 milliards), de l’OM (10 milliards), de l’ESS, de la JSK (6 milliards), du RCA (5,4 milliards), du WAT (5 milliards) de l’ASO et du NCM (3 milliards) et du MCA (1,6 milliards).

Ceci, sans oublier les deux autres clubs dont les montants de dettes ne dépassant pas le milliard de centimes, à savoir le NAHD (980 millions) et le CSC (640 millions). C’est ainsi que le montant global des dettes des clubs de Ligue 1 professionnelle au nombre de 11 est évalué à 98,6 milliards de centimes alors que 16 clubs de la Ligue 2 sont endettés à hauteur de 150,7 milliards de centimes.

Seulement 5 clubs en règle dont 3 “dopés” par l’État

Il y a lieu de noter qu’en plus du HBCL et du PAC, ce sont les clubs parrainés par des sociétés nationales, à savoir l’USMA (Serport), le CRB (Madar) et la JSS (Enafor) qui échappent aux dettes et ce, grâce à un financement généreux.

Il faut préciser que la LFP rassure les joueurs que le paiement de leur dû sera effectué dès la réception des droits TV. Il est important de souligner que pour qualifier leurs nouvelles recrues, les équipes endettés, doivent donc régler leurs situations d’endettement auprès de leurs ex-joueurs et entraîneurs à la CNRL avant la clôture du mercato ou même après le début de la phase retour du championnat, sous réserve d’autres décisions de la FAF.

Il est important de signaler, également, que la Commission nationale de résolution des litiges est le seul organe habilité à décider d’octroyer les licences aux clubs, après acquittement de leurs dettes. Quant à la LFP, elle ne fait qu’appliquer les décisions de la commission en question.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.