Nous contacter

Émeutes au Gabon : la CAN 2017 délocalisée au Maroc ?

Publié

le

Alors que la CAF doit se réunir entre le 21 et 27 septembre prochain pour sa réunion annuelle avec toutes les instances il se murmure que la CAF pourrait activer un plan B si la crise se poursuit au Gabon après les émeutes résultants de l’élection controversée du président sortant Ali Bongo. Pour l’instant dans son discours officiel « aucun changement » n’est à prévoir selon le porte-parole de la CAF Junior Byniam. En attendant l’accalmie à 5 mois de l’épreuve continentale la CAF pourrait activer quelques pistes pour délocaliser la compétition si nécessaire. Alors que l’Algérie était candidate pour l’organisation de la CAN 2017, aucun des trois stades (Tizi Ouzou, Oran, Baraki) n’a encore été livré rendant ainsi impossible la piste algérienne. Tout naturellement, c’est le Maroc, qui dispose des infrastructures nécessaires, qui pourrait accueillir la compétition comme solution de sauvetage. Après avoir refusé d’accueillir la CAN 2015 en raison du virus Ebola, le royaume chérifien pourrait se porter candidat pour remplacer le Gabon au pied levé !

Publicité




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.